Partager

1 500 agents et 150 stadiers seront mobilisés pour assurer la sécurité du Stade du 26 Mars de Yirimadio, le samedi 11 octobre, pour le match du Mali contre le Tchad, comptant pour la dernière ligne droite de la seconde phase des éliminatoires combinées CAN et Mondial 2010.

L’information a été donnée, hier, par la Commission nationale mixte chargée de l’organisation des compétitions internationales. C’était au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue dans la salle de réunion de la Fédération Malienne de Football. Pour la circonstance, le président de la Commission, Abdoulaye Ouédrago, était entouré de Cheick Oumar Traoré, membre de la Commission des finances de Malifoot et Mamadou Kaloga, membre de la Commission. Mamadou Diarra représentait le comptable du Stade du 26 Mars.

L’objectif de la rencontre, dira les conférenciers, c’est de mieux préparer le match du samedi 11 octobre qui opposera les Aigles du Mali à leurs homologues du Tchad.

Une rencontre très décisive pour la qualification des nôtres au dernier tour qualificatif pour la Coupe d’Afrique des Nations et le Mondial 2010. « Nous considérons ce match comme capital parce que l’avenir de la qualification de notre équipe dépend de cette rencontre. Il est nécessaire pour nous de prendre toutes les dispositions pour que ce match puisse se jouer dans les meilleures conditions possibles et sans incidents. Cela, pour ne pas être disqualifié, le lendemain par la FIFA ou la CA, malgré la victoire. Nous pensons que la presse est mieux placée pour sensibiliser le public sur l’enjeu de ce match. Il faut que les supporters se comportent normalement » nous a confié Abdoulaye Ouédrago.

Le dispositif pris lors des précédentes rencontres des Aigles sera reconduit. Ainsi, deux types de billets seront mis à la vente. Il s’agit des billets de 1 000 FCFA pour la tribune ouverte et de 1 500 FCFA pour la tribune couverte. Aux dires du président de la commission mixte, 30 000 billets de 1 000 FCFA et 15 000 billets de 1 500 FCFA seront confectionnés.

Il y aura également deux types de cartes VIP. Il s’agit des cartes de 10 000 FCFA et de 5 000 FCFA. Celles de 10 000 FCFA donnent accès au client au stade avec véhicule. 1 200 cartes de 10 000 FCFA et 3 500 de cartes de 5 000 FCFA seront aussi mises sur le marché.

Pour faciliter la vente de billets et de cartes, six points ont été ciblés par la commission. A commencer par le Stade du 26 Mars, le Stade Modibo Kéïta, le Stade Mamadou Konaté, le Carrefour des Jeunes, le département des sports et le siège de la Fédération Malienne de Football. D’autres points de vente seront probablement ouverts au niveau de la Rive droite, notamment à l’espace culturel Blonba à Faladié et à la pâtisserie « Amandine » à Badalabougou.

Pour les porteurs d’uniforme, ils payent seulement le demi tarif pour avoir accès au Stade. Cela, en présentant la carte professionnelle.
Certains revendeurs de billets ont été radiés par la Commission pour s’être comportés très mal lors des précédents matches des Aigles. Il faut le dire, il y a eu beaucoup de spéculations par rapport à la vente de billets. Ce qui a entraîné un manque à gagner de 7 millions de FCFA pour les billets de 1 000 FCFA.

Malheureusement, les membres de la Commission n’ont pas dévoilé les noms de ces spéculateurs à la presse. Ils sont, tout simplement, au nombre de huit revendeurs.

En tout cas, 1 500 agents de sécurité et 150 stadiers seront mobilisés pour ce match du samedi. L’ouverture du stade étant prévue à 15 heures et le démarrage du match à 18 heures.

Alou B HAIDARA

08 Octobre 2008