Partager

Sur le papier, l’équipe du Mali partait de loin favorite à cette rencontre qui opposait les pays du groupe 10 pour la dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations et la Coupe du Monde de Football combinées. Mais il a fallu quelques instants après le coup d’envoi de la rencontre pour que le doute s’installe dans le cœur des uns et des autres à travers les gradins du stade du 26 Mars de Yirimadio.

Après les salutations protocolaires des responsables de la Confédération Africaine de Football (CAF), le central Guinéen Yakhouba Keïta, assisté de ses trois autres compatriotes, donna le coup d’envoi de cette rencontre qui allait mettre aux prises les Aigles du Mali et les Sao du Tchad. Ce match était d’une importance capitale pour les nôtres, car le Mali se trouvait avec le même nombre de point (9) que le second du groupe (Congo) dont seul le goal-average les sépare.


Le dispositif de Keishi

Condamnés dans cette situation inconfortable, les coéquipiers de Mamadou Diarra dit Djilla se voyaient dans l’obligation de triompher à l’issue de cette rencontre. Pour concrétiser cela, le Coach Stephen Keshi alignera aux côtés de Fréderic Oumar Kanouté, Tenema N’Diaye à l’attaque. Et en défense, il fera entourer Adama Couliblay Police de Adama Tamboura et de Souleymane Diamouténé.

Sans difficulté, cette stratégie a permis de pousser leur adversaire du jour à se replier surtout en défense et de procéder à des contres qui n’ont pratiquement rien produit pendant les premières minutes de la rencontre. La première belle action de cette rencontre viendra d’une balle arrêtée. Face à la percée de Adama Tamboura sur le flanc gauche du camp Tchadien, le défenseur lui coupe court et prend la faute.

D’un centre millimétré de la gauche, Soumaïla Couliblay, dans la foulée, met son pied droit dans le cru et il a fallu au portier Tchadien de sortir le grand jeu pour arrêter ce boulet de canon. Le gardien tchadien sera une fois de plus sollicité à la 3ème minute par un tir puissant de Seydou Keïta, une balle mal repoussée. Les Sao du Tchad resteront sous la domination des Aigles du Mali jusqu’à la 27ème minute ou Al hadj Mahamat (n°10) place une tête entre deux défenseurs maliens.

Cette action isolée a donné de la sueur froide à beaucoup de gens, car c’était leur première action. Avertis par cette percée, la défense s’est très vite resserée. Au moment ou Keshi cherchait une solution à cela, le capitaine Djilla autour duquel toute la stratégie du coach se tourne est fauché par un joueur tchadien. Après plusieurs tentatives de le faire jouer, Djilla cèdera sa place à une nouvelle recrue de Keshi, Sidi Yaya Keïta à la 30ème minute de la rencontre.


L’occasion malienne

Il fallait attendre la 33ème minute pour voir une occasion malienne. En effet, le défenseur des Aigles Adama Coulibaly Police plaça une tête qui frappera la transversale de la cage gardée par Koulara Armel (gardien Tchadien). Après cette action, les esprits se calmèrent un peu avant l’ouverture du score de la rencontre.

A la 44ème minute, au moment où les uns et les autres pensaient à la pause, le nouveau entrant, Sidi Yaya Keïta, d’un coup-franc coupa la trajectoire du ballon et met dans les filets du portier tchadien : 1 but a O.


La révolte du gardien tchadien

Ce but révoltera le gardien tchadien, toute chose qui le poussera à agresser les joueurs et la pause interviendra sur un incident provoqué par ce gardien. A la reprise seulement 8 minutes jouées, le défenseur Adama Coulibaly Police cède sa place à Cédric Kanté. Le match commença à baisser de tension du côté du Mali.

Les initiatives sont presque inexistantes et c’est dans cette hésitation que le Tchad égalisera par Misdongarde Betongar (n°9) à la 18ème minute de la seconde période.


Le deuxième but malien

Fréderic Oumar Kanouté, des suites d’une blessure à la jambe droite, cèdera sa place à Cheick Tidiane Diabaté. Ces changements obligatoires bouleverseront toutes les prévisions du Coach Stephen Keshi, mais grâce au savoir faire de certains joueurs, le Mali arrivera à doubler la mise par un second but de nouveau entrant Sidi Yaya Keïta à la 35ème minute de cette seconde période.

2 buts à 1 tel est le score final de cette rencontre qui a opposé les Aigles du Mali aux Sao du Tchad pour le compte de la dernière journée des éliminatoires. Cette victoire donne le ticket de participation à notre pays pour la seconde phase des éliminatoires de la Coupe du Monde qui va se dérouler en Afrique du Sud en 2010.

Pour le coach des Aigles du Mali, c’est un nouveau défi qui commence à prendre forme et il faut penser comment le relever pour que notre pays participe à une Coupe du Monde de football.


Moussa KONDO (Stagiaire)

13 Octobre 2008