Partager

Organisé par l’Union Nationale des Footballeurs en Activité du Mali (UNAFAM) pour célébrer le succès continental de nos cadets, un match de Gala a opposé, le samedi 15 juillet dernier au Stade Mamadou Konaté, l’équipe de l’UNAFAM aux champions d’Afrique des cadets Gabon 2017.Lesquels sont sortis victorieux avec 3 buts contre 1.L’évènement était présidé par le président de la Fédération Malienne de Football (FEMAFOOT), Boubacar Baba Diarra.

Faute de pouvoir organiser son traditionnel match de Gala de chaque année compte tenu de la grave crise que traversait le football malien, l’équipe de l’UNAFAM a finalement joué contre les champions d’Afrique des cadets Gabon 2017 au grand complet. Fort de leur titre de champions d’Afrique, quadrillant rationnellement le terrain, les poulains de Jonas Komla ouvrirent le score à la 19ème minute par Lassana N’Diaye qui profita d’une passe lumineuse de Salam Ag Jiddou. A la 52ème minute, le même Lassana N’Diaye profita d’une erreur monumentale du portier adverse, le gardien remplaçant des cadets Alkalifa Coulibaly pour marquer son doublé synonyme du deuxième but. L’équipe de l’UNAFAM réagit et réduit le score suite à un pénalty transformé par Mohamed Maiga. Mais les partenaires de Lassana N’Diaye marquèrent un superbe troisième but à la 67ème minute par Hadj Dramésuite à une autre passe lumineuse de Salam Ag Jiddou.

Les champions d’Afrique remportèrent ainsi par 3 buts à 1, ce match de Gala organisé justement par l’UNAFAM pour célébrer leursuccès continental. Cette victoire prouve que les champions d’Afrique Gabon 2017 gardent encore leur forme de la Can Gabon 2017. Ce qui est de bon augure pour les jeux de la Francophonie qui s’ouvrent du 21 au 30 juillet prochain à Abidjan.
L’on se rappelle que l’UNAFAM, lors de la suspension du Mali par la FIFA s’est beaucoup manifestéepour que l’équipe cadette puisse participer à la Can de leur catégorie Gabon 2017.

L’UNAFAM a aussi procédé à la remise de diplômes de reconnaissance à Jonas Komla et ses poulains pour le travail accompli.
Réactions
Boubacar Baba Diarra, président de la FEMAFOOT :« Je remercie et félicite l’UNAFAM pour cette belle initiative parce qu’il s’agit du développement du football malien quoique ce soit un match de Gala. La Fédération Malienne de Football sera partout où il sera question de développer le football. L’initiative est à soutenir et nous serons toujours prêts à soutenir de telles initiatives. Pendant les périodes les plus difficiles de la crise que nous avons traversée, l’UNAFAM a été du côté de la Fédération. Nous aussi, nous serons toujours disposés à soutenir les initiatives de l’UNAFAM tant que ces initiatives sont de nature à amener le développement du football malien.

L’appel que j’ai à lancer, c’est toujours dans le sens de l’unité, de la cohésion. On ne peut rien faire de durable sans la cohésion, la sérénité, la paix. J’invite mes camarades d’en face à penser à cela, à revenir vers nous et qu’ensemble, on puisse fumer le calumet de la paix pour le bonheur du football malien ».

FackoZerbo, président de l’UNAFAM :« On a organisé ce match dans le but de fêter le succès des cadets à la Can Gabon 2017. L’appel que j’ai à lancer au public sportif malien, c’est de se donner la main, les supporters, les dirigeants, les joueurs, les amateurs de football. Sans cela, nous ne pouvons aller nulle part. Nous adressons nos félicitations à la Fédération Malienne de Football qui a su tenir la barre jusqu’à ce qu’on puisse arriver à la participation et à la réussite. Nous félicitons également les jeunes joueurs pour le travail accompli ».

Jonas Komla, entraîneur des cadets :« Je remercie l’UNAFAM pour cette belle initiative d’organiser ce match de Gala qui nous donne un match de plus dans le cadre de préparation pour les jeux de la Francophonie. A part le Niger qu’on connaît pour avoir été dans notre poule à la Can Gabon 2017, on ne connaît pas le Cameroun ni le Congo Brazzaville. Mais, peu importe nos adversaires à ces jeux de la Francophonie, on va jouer notre football et se battre pour être vraiment premier de cette poule et continuer l’aventure de la Francophonie. »

Almihidi Touré
Tjikan du 18 Juillet 2017