Partager

Les différents stades du continent refuseront du monde en cette fin de semaine pour le compte des éliminatoires de la coupe du monde 2014 qui aura lieu au Brésil.

Les nôtres iront défier les Ecureuils du Bénin le Dimanche 03 juin avec a leur tête un nouveau sélectionneur Amadou Pathé Diallo dont la nomination n’était pas du goût de la plupart des supporters des Aigles du Mali qui croient qu’il n’a pas le standing nécessaire pour remplacer Alain Giresse.

Les éliminatoires de la coupe du monde débutent en fin de cette semaine en Afrique avec ses lots de surprises. Les aigles du Mali, version Amadou Pathé Diallo, se rendront à Cotonou au Stade René Préval pour affronter leurs homologues Béninois. Mais force est de constater que les maliens dans leur majorité ne font pas confiance au nouvel entraineur des aigles, Amadou Pathé Diallo.

Après une très bonne Coupe d’Afrique des nations 2012, les dirigeants de notre sport roi ont décidé de ne pas prolonger le contrat d’Alain Giresse qui pourtant avait conduit son équipe sur le podium avec une troisième place à la clé.
En cette période de crise sociopolitique que traverse le pays, une victoire à Cotonou pourrait bien apporter du boom dans le cœur des milliers de fan des Aigles du Mali. Pathé a-t-il réellement le niveau requis pour ramener une victoire de son périlleux voyage ? La réponse ce dimanche.
Surtout que certains ténors de la Can 2012 comme le capitaine des aigles Cédric Kanté ne figurent pas sur la liste.

Force est de constater que ces différents passages à la tête des sélections nationales n’ont pas été accompagnés de succès. En tout cas, la balle est dans son camp afin de montrer aux plus sceptiques qu’il mérite sa place en remportant une victoire. Rappelons qu’en prélude à ce match, les Aigles ont livré un match amical en France le Dimanche 27 mai 2012 contre les Eléphants de la Côte d’Ivoire qui s’est soldé par une défaite 2-1 et le but malien a été l’œuvre du métronome des aigles, Seydou Keita.

Amadou Pathé Diallo se dit confiant en affrontant les Ecureuils du Bénin même s’il n’a pas beaucoup d’information sur l’équipe.

Moussa Samba Diallo

Le Républicain du 31 Mai 2012