Partager

Lors de la dernière confrontation entre les deux sélections, les nôtres l’avaient emporté 1-0 grâce à une réalisation de Frédéric Kanouté

La grande inconnue de ce Tunisie-Mali, c’est le visage de l’équipe qui sera alignée par le sélectionneur national, Alain Giresse. Jusqu’à son départ de Bamako, dimanche, le technicien français était dans le flou total et n’avait aucune idée de son effectif. « Il y a beaucoup d’incertitudes pour ce match. Certains joueurs comme Seydou Keïta et Mamadou Diallo ont décliné la sélection, tandis que d’autres sont blessés. Il y a une troisième catégorie qui est composée de joueurs dont je n’ai aucune nouvelle.

jpg_aigles-11.jpgJe ne sais vraiment pas qui sera là et qui ne sera pas là », avait avoué Alain Giresse lors de sa traditionnelle conférence de presse d’avant match. Depuis, la situation n’a guère évolué pour le technicien français. Au contraire, elle s’est compliquée avec les forfaits de trois nouveaux joueurs : Adama Tamboura, Mamadou Samassa et Bakaye Traoré qui portent ainsi à six le nombre de joueurs qui seront absents pour le match d’aujourd’hui contre les Aigles de Carthage.

Car, dès la publication de la liste de la présélection, Seydou Keïta (FC Barcelone), Mamadou Diallo (CS Sedan) et Gara Dembélé (SC Fribourg) avaient décliné la convocation du technicien français. De 25, le nombre de joueurs convoqués par Alain Giresse passe à 19 éléments qui du reste, n’avaient pas tous confirmé leur participation au match jusqu’à hier.

Selon nos informations, le sélectionneur national n’a trouvé aucun expatrié sur place à son arrivée, dimanche en Tunisie. C’est seulement le lundi que les joueurs auraient commencé à débarquer à Tunis, par petit groupe. Mais hier aux dernières nouvelles, seulement deux joueurs manquaient à l’appel. La même source précisera que les deux « retardataires » devaient rejoindre le reste du groupe en début d’après-midi. Sur les 19 joueurs attendus à Monastir, figurent 3 locaux : le keeper capitaine du Stade malien, Soumbeyla Diakité, le jeune gardien du Réal, Almamy Sogoba et son coéquipier Siriman Magassouba.

Ces trois éléments ont effectué le voyage à bord du même avion que le sélectionneur national. Outre les deux gardiens cités plus haut, Giresse a fait appel au keeper du FC Metz, Oumar Sissoko qui devrait logiquement garder les buts, aujourd’hui à Monastir. En défense centrale, Adama Coulibaly (Auxerre) sera probablement associé à Cédric Kanté (Panathinaïkos), tandis que les deux couloirs seront confiés à Drissa Diakité (Nice) et Amadou Sidibé (Auxerre). En l’absence du capitaine Mahamadou Diarra « Djila » toujours sans club, Seydou Keïta et Mohamed Lamine Sissoko, le Bordelais Abdou Traoré est le mieux placé pour enfiler le costume d’inspirateur de jeu.

Le champion de France 2009 sera épaulé dans l’entre-jeu par deux fers de lance : El Hadj Mahamane Traoré (FC Metz) et Kalilou M. Traoré (OB Odense), sans doute le joueur le plus en vue des Aigles depuis le début de cette campagne Gabon-Guinée Équatoriale 2012. En attaque, tout indique que Giresse va opter pour la paire Modibo Maïga (Sochaux)-Cheick Tidiane Diabaté (Bordeaux) avec en soutien, Bakaye Traoré (Nancy). Même si un match amical sert avant tout à se tester et faire des réglages, il n’en reste pas moins que les supporters maliens attendent beaucoup de cette rencontre face aux Aigles de Carthage.

En clair, le public attend une réaction d’orgueil des joueurs d’Alain Giresse après la défaite concédée face au Zimbabwe lors de la quatrième journée des éliminatoires de la CAN 2012 (1-2 à Harare). Cette déconvenue reste encore au travers la gorge des supporters et le cauchemar des Aiglons au Mondial junior n’a fait que rajouter à la déprime de nos compatriotes qui ont de plus en plus du mal à s’identifier à leur Équipe nationale, en tête le président de la République, Amadou Toumani Touré.

« Nous avons toujours misé sur le football, mais cette discipline ne nous a rien apporté », a martelé le chef de l’État lors de la réception offerte à l’Équipe nationale féminine cadette et aux Aigles XV qui ont remporté, respectivement l’Afobasket U16 et le Championnat d’Afrique de rugby de D2. Visiblement déçu par la prestation des Aiglons au Mondial junior (trois défaites en autant de sorties, 6 buts encaissés, zéro marqué), le président Touré ajoutera que les multiples échecs de notre football s’expliquent tout simplement par la mauvaise gestion et le manque d’esprit patriotique.

Alors question : ces propos du chef de l’État vont-ils fouetter l’orgueil des Aigles et les pousser à se surpasser sur la pelouse ? En tout cas, le message du président ATT est on ne peut plus clair et la balle est désormais dans le camp des joueurs et de la Fédération malienne de football (FMF).

Aujourd’hui à Monastir (Tunisie)

Tunisie-Mali : La liste des Aigles

Soumbeyla Diakité (Stade malien), Almamy Sogoba (Réal), Oumar

Sissoko (FC Metz), Drissa Diakité (Nice), Idrissa Coulibaly (Espérance
Tunis), Amadou Sidibé (Auxerre), Cédric Kanté (Panathinaïkos), Kalifa

Cissé (Bristol City), Mohamed Fofana (Toulouse), Adama Coulibaly
(Auxerre), Kalilou Traoré (OB Odense), Ismaël Keïta (FC Nantes), El Hadj Mahamane Traoré (FC Metz), Bakaye Traoré (Nancy), Abdou
Traoré (Bordeaux), Sidi Koné (Lyon), Sambou Yattabaré (Caen), Modibo Maïga (Sochaux), Siriman Magassouba (Réal) et Cheick Tidiane
Diabaté (Bordeaux).

Entraîneur : Alain Giresse.

Mercredi 10 août 2011, par Souleymane Bobo Tounkara

Essor

…………………………..

Match amical Tunisie-Mali ce soir à Monastir : Adama Tamboura, Bakaye Traoré et Mamadou Samassa forfaits

Les Aigles du Mali sont depuis le lundi dans la capitale tunisienne en vue de préparer le match amical contre les Aigles de Carthage ce mercredi 10 août, au stade de Monastir, à partir de 20 heures (GMT). Cette rencontre servira de préparation pour les poulains du technicien français pour le match contre le Cap Vert, le 3 septembre, à Bamako, comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la CAN 2012.

Comme disait Giresse lors de sa conférence, ce match se jouera dans une situation très compliquée. Sur 25 joueurs convoqués, 17 joueurs étaient sur place hier aux environs de 11 heures. Selon des sources proches de l’équipe à Monastir, Seydou Kéïta du FC Barcelone, Mamadou Diallo de Sedan, Garra Dembélé de FC Fribourg n’ont pas répondu à l’appel. Par contre, Adama Tamboura de Metz, Bakaye Traoré de Nancy et Mamadou Samassa de Valenciennes sont également absents pour cause de blessures.

Le gardien de but Oumar Sissoko et El Mahamane Traoré étaient attendus hier aux environs de 14 heures. Selon le responsable des compétitions internationales de la Fédération Malienne de Football, Souleymane Diallo, tout se passe très bien.

A.B.H

………………………………….

Barça : Villa et Seydoublen offrent la victoire contre le Club America

Victoire 0-2 du FC Barcelone contre le Club America. Face aux Mexicains, les Catalans se sont imposés grâce à des buts de David Villa et Seydou Kéïta dit Seydoublen.

Après des matches amicaux en Europe plutôt convaincants, la tournée américaine avait jeté un froid dans le camp barcelonais, inquiet après deux défaites consécutives, contre Manchester United puis contre le Chivas Guadalaraja.

les Barcelonais ont mieux débuté leur partie. Après une bonne frappe de Xavi juste avant le quart d’heure de jeu, c’est David Villa qui créait le danger et trouvait le cadre. A la 25ème minute, sur le côté droit, Adriano faisait tout le travail et centrait pour El Guaje qui, au premier poteau, fusillait le gardien de la tête. Très en vue en première période, David Villa aurait pu doubler la mise par deux fois à la demi-heure de jeu, puis encore en fin de mi-temps. Mais l’attaquant asturien n’avait pas de réussite sur ses tentatives. La seconde période ne fut pas riche en buts et permettait à Pep Guardiola de réaliser un paquet de changements. A une semaine du match aller de la Supercoupe d’Espagne contre le Real Madrid, le coach catalan peaufinait les derniers réglages.

En toute fin de match, Seydou Kéïta venait quand même alourdir le score. Après un gros travail du jeune Deulofeu, Seydou Kéïta était le plus prompt devant le but pour doubler la mise.Au final, Barcelone s’impose 2-0 et clôture sa tournée américaine avec au moins une petite victoire dans son escarcelle. Les Catalans vont maintenant rentrer en Espagne et préparer la première échéance officielle de la saison.

D.T

L’indépendant du 10 Juin 2011.