Partager


« La place de Marie chez les croyants » était samedi au centre d’une conférence débats au Centre foi et rencontre à Hamdallaye près du lycée Prosper Kamara.

Marie pour les chrétiens et Mariam pour les musulmans est, selon les textes bibliques, le Coran et les hadiths du prophète Mohamed (PSL), un modèle pour les croyants des religions chrétienne et musulmane.

Des responsables des communautés chrétiennes catholique et protestantes, des jeunes du monde scolaire et universitaire ainsi que des croyants musulmans ont pris part à la conférence débats du samedi sur le thème « La place de Marie chez les croyants ».

Les conférenciers, Mme Constance Soucko (chrétienne), professeur d’Université et Yamar Diarra (musulman), gestionnaire au Pnud, ont expliqué que Marie occupe une grande place dans la vie d’un croyant, qu’il soit chrétien ou musulman.

Mme Soucko a décrit la vie de Marie avant et après la naissance de Jesus. Selon elle, l’Eglise la considère comme une créature parfaite de Dieu. « Elle n’a jamais péché. Elle a mis au monde le Sauveur du monde. Elle n’a jamais protesté contre la volonté de Dieu. Elle a résisté à toute tentation. Marie a été une épouse modèle. Elle est notre modèle dans tous les domaines », a-t-elle détaillé.

Yamar Diarra pour sa part dira que Marie est un modèle par excellence pour les croyants musulmans malgré quelques points de divergence entre les chrétiens et les musulmans sur sa personne.

« Dieu ne nous a pas dit de ne pas croire à la trinité, mais Il nous a interdit de le dire. Marie n’est pas une prophète, chrétiens et musulmans sont en commun d’accord sur ce point. Elle est une véridique. La confiance en Dieu est une des qualités de Marie, c’est ce que les croyants doivent être. Marie et son fils n’ont jamais commis de pechés. Elle a atteint un stade suprême auprès de Dieu. C’est pourquoi deux sourates (sourate Imran et Marie) du Coran parlent de façon détaillée de Marie », a-t-il ajouté.

Centre foi et rencontre organise les 3es samedi de chaque mois ces genres de conférences débats. Les débats du mois prochain porteront sur « l’éducation ».

Sidiki Doumbia

(stagiaire)

23 octobre 2007.