Partager

Annoncée le lundi dernier en conférence de presse par le Mouvement Républicain (MR) à son siège à N’Tominkorobougou, la marche pacifique en soutien aux autorités de la transition et pour la levée de sanctions contre le Mali s’est déroulée le 22 juin 2021 à Bamako. Elle avait comme itinéraire : de la devanture de la bourse du travail à la place de l’indépendance. Malgré la pluie qui s’est invitée à la marche, elle a pu se tenir. La mobilisation n’a pas faibli. Les militants, sympathisants du MR ont démontré leur détermination à soutenir les autorités de la transition.

Dans leur délcaration liminaire, les responsables du MR, dont Mamoudou Traoré, premier président d’honneur du MR, Sidiki Traoré, Directeur de cabinet, conseiller politique du président du MR, Mamadou Lamine Diallo, Directeur de campagne du président MR, Fodé Trarawally, Directeur de campagne adjoint du président du MR, et Mme Mariam Samaké, cellule de la communication du MR, et les camarades militants du MR, ont réaffirmé avec vigueur, leur soutien aux autorités de la transition.

«Vu la constitution du 25 février 1992 ; vu la charte de la Transition du 12 septembre 2021 ; considérant la crise multiforme que traverse le Mali depuis près d’une décennie ; considérant l’exacerbation de la crise causée du fait de l’incurie des dirigeants du régime précédent ; considérant la volonté du peuple malien à aspirer à une vie meilleure, le Mouvement Républicain, fidèle aux idéaux de la République, au nom de son Président, le Docteur Ainea Ibrahim Camara, et l’ensemble de ses militants et sympathisants, salue la lutte héroïque du peuple malien contre l’arbitraire et l’injustice ; affirme son soutien aux autorités de la Transition ; réaffirme son engagement à accompagner les autorités de la Transition pour sa réussite», indique la déclaration.

Ils ont, par ailleurs, témoigné leur reconnaissance à l’endroit de la communauté internationale pour son engagement dans la mission de stabilisation du Mali. En outre, ils ont démandé avec humilité, à l’ensemble du peuple malien et sa diaspora, d’apporter un soutien inconditionnel au processus de la Transition pour rélever les priorités qu’ils se sont fixées, et pour lesquelles le MR les soutient d’ailleurs. Il s’agit de leur enagement ferme de tout mettre en œuvre pour sécuriser le Mali en guerre depuis 9 ans sans issue favorable ; leur détermination ferme de trouver une solution à la crise sociale incessante que vit le pays et leur volonté d’organiser des élections crédibles, transparentes, avec la création d’un organe unique des élections de même que le défi des réformes politiques. Pour réussir cette mission ardue, les marcheurs du MR ont sollicité l’accompagnement de la communauté internationale aux côtés des Maliens à lever toutes les sanctions contre le Mali,

De plus, le MR appelle à l’organisation d’élections crédibles, transparentes et inclusives, gage de la paix et la stabilité durables. Pour finir, le Mouvement Républicain sollicite ardemment l’accompagnement du processus électoral par la communauté internationale et la certification des résultats des futures échéances électorales par l’Organisation des Nations Unies.

Hadama B. Fofana

Source: le Républicain