Partager

Le vendredi 26 mai 2016, à 4h du matin, une unité d’intervention de l’Office central des stupéfiants a saisi 500 kg de psychotrope, 85 kg de cannabis et plus de 32 cartons de cigarette de contrebande.

Sur instruction du Procureur du pôle judiciaire spécialisé du Tribunal de Grande instance de la Commune VI du District de Bamako, une unité d’intervention de l’Office central des stupéfiants a procédé, le vendredi 26 mai 2016, à 4h du matin, à une perquisition au marché Dabanani de Bamako.

Cette perquisition, qui a été effectuée dans deux magasins bien ciblés la veille, a permis de saisir 500 kg de psychotrope, 85 kg de cannabis et plus de 32 cartons de cigarette de contrebande. Les produits psychotropes et les briques de cannabis seront transmis à la Direction de la pharmacie et du médicament pour destruction. Quant aux cartons de cigarette de contrebande, ils ont été mis à la disposition de la Sonatam pour toutes fins utiles. Les enquêtes sont en cours.

Il faut rappeler que l’Office central des stupéfiants est chargé d’accomplir plusieurs missions opérationnelles. Il s’agit d’opérer sur toute l’étendue du territoire national, aux différents points potentiels de passage des stupéfiants, notamment les aéroports, les postes-frontières, les gares et les ports fluviaux ; de contrôler et de rechercher les passages suspects et leurs bagages en provenance ou à destination des pays-cibles des trafiquants de stupéfiants au niveau des aéroports, dans les gares, dans les terminaux à containers et les ports fluviaux ; de procéder à des contrôles sur toutes les plateformes aéroportuaires, tant en ce qui concerne les personnes que les bagages, les frets, les aéronefs et les courriers postaux en transit, à l’arrivée ou au départ des aéroports. Et enfin, d’établir un rapport annuel et une statistique sur les saisies et les tendances de l’abus et du trafic illicite des stupéfiants.

Diango COULIBALY

Le Reporter du 7 Juin 2016