Partager


Le dimanche 27 Mai 2007 s’est déroulé le lancement du fascicule de vulgarisation élaboré et édité par les soins de l’ONG SAVAMA-DCI. C’était à l’occasion de la journée régionale de la fille organisée à l’école Alpha Saloum par l’ONG AMSS. Cette ONG soutenue par l’ambassade des USA à initié la bourse des filles pour appuyer la scolarisation des filles.

C’était en présence des autorités politiques, administratives et scolaires, notamment le maire de la commune urbaine de Tombouctou et le maire de la commune de Alafia, le représentant du Directeur de l’Académie, la représentante de la Directrice régionale de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille, le Directeur du CAP, le chef de la Mission Culturelle, le Directeur et le personnel de l’école Alpha Saloum, les Directeurs d’autre écoles, les élèves, parents d’élèves, membres de AME et de nombreux invités.

Le lancement du livre a été marqué par deux discours, à savoir celui de M. Sane Chirfi Alpha, président de la Commission Patrimoine Ecrit et Développement Economique Durable et celui de Mahmoud Baba Hassèye membre du Comité Consultatif de l’ONG.

Dans son discours, M. Sane Chirfi devait faire une brève présentation de l’ONG SAVAMA-DCI en insistant sur ses objectifs à savoir la sauvegarde et la valorisation des manuscrits pour la défense de la culture islamique. Il a ensuite dit que ce lancement s’inscrit dans le cadre de la sensibilisation parce que pour défendre une chose il faut le connaître.

Pour lui, il n y a pas de meilleur cadre pour faire connaître le contenu du fascicule que cette journée. Le fascicule, a-t-il dit, en plus des langues internationales: française, arabe, anglais, est traduit dans les langues nationales maliennes: bambara, sonrhaï, tamasheq et peulh, ceci pour atteindre la majorité.

Des notions telles que la définition d’un manuscrit, le contenu des manuscrits, les ennemis des manuscrits, les stratégies de sauvegarde y sont abordées.

Il présenta le fascicule à l’assemblée et aux hommes de presse avant de donner la parole à Mahmoud Baba Hassèye, membre du Comité Consultatif qui a insister sur l’importance du fascicule en sonrhaï.

Il a ensuite lu et commenté le contenu en sonrhaï avant de lancer un appel aux uns et aux autres pour une véritable sauvegarde des manuscrits, pour que la notion de manuscrits, l’amour des manuscrits soient encrés chez l’enfant dès le jeune âge.

Après le lancement, 200 fascicules ont été distribués aux participants.

Modibo Keïta – Correspondant à Tombouctou

06 juin 2007.