Partager

Depuis plusieurs mois, l’ADEMA et l’URD, les deux principales formations politiques du pays, rivalisent en cérémonie d’adhésion des nouveaux militants et d’absorption des petits partis. Le dernier parti avalé par le parti de la poignée de mains est le PMPS. Aujourd’hui, ce sont les abeilles qui phagocytent le RND de Me Abdoulaye Garba Tapo, ancien ministre de la Justice.

Avec un membre au gouvernement, en l’occurrence la ministre en charge des relations avec les institutions de la République, Mme Diabaté Fatoumata Guindo, un député à l’Assemblée nationale, Me Kassoum Tapo, oncle du président Abdoulaye Garba Tapo, des dizaines de conseillers communaux, le RND vient renforcer le parti des Abeilles, considéré comme la première force politique du pays.

En effet, à travers une cérémonie haute en couleurs et en sons au siège de l’ADEMA, à Bamako-Coura, le parti de Me Abdoulaye Garba Tapo et celui du Pr Dioncounda Traoré ont signé hier, mardi 29 avril, en fin d’après-midi, un protocole de fusion des deux partis. C’était en présence des membres de la direction des deux partis, des députés rouges et blancs et du singleton du RND à l’Hémicycle et de nombreux militants.

Dans le document signé par ces deux personnalités, on explique les raisons de la fusion des deux partis par les valeurs communes qu’ils partagent, à savoir l’égalité, la justice, la solidarité et la démocratie. S’y ajoutent les «liens anciens de coopération au gouvernement, à l’Assemblée nationale et dans les conseils communaux» ainsi que leur engagement dans la recherche de «meilleurs moyens pouvant assurer le renforcement des formations et partis politiques participant au jeu politique dans notre pays».

Les deux partis se disent également «désormais conscients que seuls les groupements et regroupements des forces politiques sont de nature à enrichir, par leurs contributions, le processus de développement du Mali».

Le protocole de fusion, lu par le deuxième vice-président de l’ADEMA, Ibrahima N’Diaye, indique enfin qu’il sera établi un chronogramme qui fixera les modalités juridiques et pratiques de la fusion.

Auparavant, Dioncounda Traoré et son hôte du jour, Me Abdoulaye Garba Tapo, s’étaient félicités de la cérémonie très significative. Le premier a demandé à ses militants d’ouvrir les portes des différentes structures pour les responsables et militants du RND.

Ce qui est sûr, c’est que le parti de l’Abeille est dans la phase de renouvellement de tous les organes dirigeants, en prélude à son congrès, annoncé pour juillet prochain. C’est dire que le RND est venu au bon moment, car pouvant participer à la mise en place des comités, sous-sections, sections et même l’instance dirigeante du parti.

A suivre…

Chahana Takiou

30 Avril 2008