Partager

Nelson Mandela, qui fut de 1994 à 1999 le premier chef d’Etat noir d’Afrique du Sud, a félicité mardi soir dans un courrier le premier président noir des Etats-Unis, qualifiant sa prestation de serment de moment « historique« . « Votre élection à la magistrature suprême a inspiré les gens comme peu d’autres événements récemment« . « Vous avez apporté un nouveau message d’espoir, en soulignant que les problèmes peuvent être résolus, que l’on peut changer le monde. Dans un sens, cela nous rappelle l’exaltation et l’enthousiasme dans notre propre pays au moment de la transition démocratique », écrit-il. « Votre présidence apporte également l’espoir d’un nouveau départ dans les relations entre les nations (…) dans un esprit d’ouverture et de compromis« . Notant l’existence d’une »exaltation spéciale » en Afrique compte-tenu des liens personnels de M. Obama dont le père était kényan, Mandela assure partager « cette exaltation et cette fierté. Vous bénéficierez toujours de notre affection »… (Afp) »