Partager

Le Premier ministre désigné du président évincé de Madagascar Marc Ravalomanana, Manandafy Rakotonirina, a été arrêté mercredi par des militaires loyaux au nouveau régime. Un groupe d’une vingtaine de soldats, tous armés et certains cagoulés, ont pénétré dans l’hôtel Carlton dans le centre d’Antananarivo où Manandafy Rakotonirina avait établi son quartier général pour défier la Haute Autorité de transition (HAT) présidée par Andry Rajoelina. A l’époque où il était dans l’opposition, Andry Rajoelina avait échappé à une arrestation programmée, Manandafy Rakotonirina n’a pas eu cette chance. Il avait pris ses quartiers dans un grand hôtel du centre ville de la capitale malgache aussi les forces de l’ordre savaient-elles où le trouver. Le vieux monsieur de 70 ans a été embarqué dans une voiture comme un bandit. Il est accusé d’avoir fomenté les troubles de la semaine dernière à Antananarivo et la justice aurait délivré un mandat d’arrêt. Le choix de la date de mercredi pour cette opération coup de poing étonne cependant car c’est ce jeudi qu’a lieu la réunion tant attendue du groupe de contact, à Addis Abeba, au siège de l’Union africaine. (Rfi)