Partager

Alain Giresse va publier ce matin au siège de la Fédération malienne de football (Femafoot), la liste des joueurs qui défendront les couleurs du Mali au Cap-Vert lors du premier match des Aigles du Mali comptant pour les éliminatoires de la Can-2012.

Cette liste inclura les principaux responsables (intendance) ayant participé aux missions des Equipes nationales par le passé. Mais, selon des observateurs, l’assistant de la Direction technique nationale (DTN), Mady Diallo, qui a déclaré sa flamme pour l’Equipe nationale du Mali toute catégorie confondue, pourrait faire partie de ceux qui seront sélectionnés par Giresse. Il mérite naturellement sa place grâce à son excellent rendement au sein de la DTN conduite par l’Allemand Joachim Fickert.

Des proches de l’ancien étudiant de Cuba évoquent son arrivée imminente chez les Aigles. Contacté par nos soins, le brillant inspecteur de la Jeunesse et des Sports, est visiblement ravi et enchanté à l’idée de travailler enfin au sein d’une sélection nationale. Toutefois, il n’a ni confirmé ou infirmé cette nouvelle. Et pourtant, les chances de voir son nom dans la liste des officiels du match du 5 septembre à Praia sont immenses. « Mady sera uniquement du voyage de Praia. Mais, c’est Pape N’Diaye de l’Asko qui occupera par la suite le poste de l’intendance », a confié un membre du comité exécutif de la Femafoot.
Un autre cadre, ancien entraîneur adjoint, pourrait également resurgir pour mieux voler avec les Aigles. Il s’agit d’Amadou Pathé Diallo alias Vieux. A notre connaissance, Vieux Diallo était également dans l’attente d’une solution à son cas assez particulier.

Mais, l’ancien joueur de l’AS Réal de Bamako pourrait lui aussi rejoindre l’administration des Aigles comme manager général chargé de convoquer les joueurs lors des rencontres officielles et amicales. La sélection aura bien besoin de son ancien meneur des années 80. Ces trois noms (Mady Diallo, Pape N’Diaye et Amadou Pathé Diallo) sont donc évoqués pour remplacer respectivement Mohamed Touré et Sadia Cissé.

Après le match contre le Cap-Vert, l’évaluation devra, en toute logique, se poursuivre pour permettre à d’autres responsables de prétendre à une place au sein de l’administration de nos Equipes nationales de football. On pense notamment à Ousmane Farota et bien d’autres dont Moussa Bah alias Arrigo Sacchi.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la Femafoot aura l’embarras du choix dans les jours à venir. Mais, il doit se donner les moyens d’offrir aux meilleurs cadres une place au sein de l’administration de nos sélections nationales.
Boubacar Diakité Sarr

COUPE CAF : Le Djoliba croit en la victoire

Le vice champion en titre du Mali est prêt pour battre le club libyen Al Itihad ce dimanche au stade Modibo Kéita.

Les Rouges, après le nul vierge de la première journée à Niamey face à l’AS Fan, sont déterminés à prendre les trois points à Bamako. Mercredi dernier, après leur déjeuner dans un hôtel de la place, ils ont clamé haut et fort qu’ils donneront la victoire aux Maliens. « Nous gagnerons dimanche », clament-t-ils.

Les joueurs du Djoliba veulent jouer sur leur force, notamment la vivacité, le jeu court et un pressing haut. Ce sont ces qualités qui permettent à l’équipe de Hèrèmakono de se qualifier pour la phase de poule.

Lors des préliminaires de la Ligue des champions de cette année, le Djoliba avait éliminé, un autre club libyen, Ahly de Benghazi. L’entraîneur des Rouges, Arouna Macalou entend confirmer la suprématie des clubs maliens sur une autre équipe libyenne, malgré la détermination des visiteurs. C’est donc sans complexe que les Rouges entendent démarrer l’opération 9 points de Bamako devant les joueurs de la Méditerranée à qui, selon nos informations, les responsables ont promis des primes en cas d’un bon résultat à Bamako. Toutes choses qui les relancent après leur défaite de la première journée face aux Soudanais d’Al Hilal. Ces derniers seront d’ailleurs aux prises face à l’AS Fan du Niger pour le compte du second match du groupe.

FOOTBALL :Deux entraîneurs récompensés

Baye Ba (33 ans) et Issa Sissoko (38 ans), deux entraîneurs qui officient respectivement dans le championnat de Ligue 1 et 2 vont suivre un stage d’entraîneur à partir du 6 septembre dans la célèbre école d’entraîneur allemande, Hennef, près de Bonn.

Organisé par la Fédération allemande de football (DFB), ce stage de formation de trois semaines (du 6 au 24 septembre 2010), destiné à une trentaine d’entraîneurs, se déroulera au centre de formation sportive de Hennef près de Bonn.

Le choix de nos deux techniciens Baye Ba et Issa Sissoko, pensionnaires respectivement de l’Association sportive de Korofina (Asko) et Al Farouk de Tombouctou (Ligue 2), a été proposé par la Direction technique nationale des Aigles sous la houlette du technicien allemand Joachim Fickert. L’admission à la participation à ce stage par les techniciens de Korofina et Tombouctou est le résultat d’une évaluation effectuée par la DTN. Un choix d’autant plus judicieux dans la mesure où les deux techniciens répondent aux critères.

Selon, Joachim Fickert, le technicien de la Cité des 333 saints, Issa Sissoko, a été choisi en raison de son classement à l’issue du stage Caf Licence « C », organisé à Bamako où il s’est classé 1er avec une moyenne de 18,25 et celui du technicien de Korofina, Baye Ba, à sa performance à la tête de l’Asko. Un club qui a coiffé au poteau tous les « grands » de la Ligue1, Orange avec à la clé, un premier trophée historique au niveau de la Ligue de Bamako.

Il est attendu qu’à la fin du stage, les entraîneurs se voient, à leur retour, confier des missions conformes à leur qualification. La formation vise le domaine de compétition de haut niveau en catégories adultes.
A l’issue du stage, rendu possible grâce au projet germano-malien, les participants obtiendront un certificat de participation qui leur devra être remis par les officiels allemands dans un cadre à caractère solennel et public. A noter que l’Allemagne organise tous les 2 ans, un stage francophone du genre et c’est le 3e passage des techniciens maliens, soit un total de 6, à l’école de la Bundesliga sous la direction du DTN, Joachim Fickert.

Boubacar Diakité Sarr

27 aout 2010