Partager

Après Magnambougou et Dianéguéla, la population de Faladié a reçu samedi dernier dans les locaux de sa mairie la délégation du consortium. C’était sous la présidence du conseiller municipal en Commune VI Gaoussou Sangaré, en présence de la présidente du consortium, Korotimi Théra, et plusieurs acteurs communaux.
Il s’agissait de mobiliser les acteurs autour des données, identifier des projets porteurs et d’opportunités d’affaires dans les quartiers, formuler des recommandations pertinentes pour Faladié.

« La priorité fondamentale est de créer les conditions optimales de lisibilité des espaces dans leur intégralité. La maîtrise du développement urbain dans un pays passe par la construction d’un système d’information fiable, facile et exploitable par tous les acteurs », a ajouté la présidente du consortium.
Les représentants des organisations de la société civile ont salué cette initiative. Pour la présidente du consortium, ces données sont d’une grande importance pour le développement de Faladié.

Au cours de l’atelier, des secteurs comme l’éducation, la santé et la communication, les équipements-transports, le commerce-sécurité, la décentralisation et gouvernance locale, le genre et promotion féminine, l’environnement hydraulique sport, artisanat et tourisme ont été abordés.

Z. M. K.

15 Novembre 2016