Partager

Ces derniers temps, entre la Fédération malienne de football et le ministère de la Jeunesse et des Sports, ce n’est pas le grand amour. Selon une source, le département reproche à la Fédération une trop grande liberté d’action et de décision.

« Nous n’avons pas été informés du calendrier des rencontres des Aigles locaux et des Aiglons », précise notre interlocuteur et d’ajouter « sinon comme d’habitude, le ministre aurait souhaité rendre visite aux joueurs à l’internat ».

La Fédération, aux dires d’un de ses responsables, estime qu’avec la fin du contrat de Malamine Koné comme conseiller spécial, elle n’a presque pas de compte à rendre au ministère surtout dans la gestion des voyages des équipes, de la somme allouée par la Fifa à chaque fédération nationale, etc.

Mais, un conseiller technique du ministère de la Jeunesse et des Sports aurait rencontré un responsable de la Fédération pour dénoncer le comportement du président de Malifoot.

Affaire à suivre.

Boubacar Diakité Sarr

05 Mai 2008