Partager

Une organisation religieuse dénommée Mouvement SABATI regroupant plus d’une centaine d’associations musulmanes entend soutenir de façon officielle un candidat à l’élection présidentielle du 28 juillet au Mali, a affirmé mardi à Bamako Moussa Boubacar Bah, président du Mouvement, lors d’une conférence de presse.

M. Bah a déclaré : « Nous avons décidé de soutenir de façon officielle un candidat à l’élection présidentielle du 28 juillet prochain, peu importe qu’il soit musulman, chrétien ou athée. L’essentiel est qu’il soit en mesure de développer le Mali ».

Avec ce choix, « nous entendons apporter une valeur ajoutée à l’espace démocratique malien, qui est un cadre extraordinaire pour le développement du Mali, un pays multi-confessionnel ».

Par ailleurs, en mai dernier, à l’issue d’une rencontre du Haut conseil islamique (HCI) du Mali, le président de cette instance dirigeante de la religion musulmane du pays, l’imam Mahmoud Dicko, et ses coreligionnaires ont déclaré que le « HCI ne va pas soutenir un candidat à l’élection présidentielle ».

Cette décision a été vivement saluée par des leaders politiques maliens à l’image de l’ancien Premier ministre Zoumana Sako du parti CNAS.

Moussa Boubacar Bah a soutenu qu’ils (lui et ses camarades) ont « le soutien du Chérif de Nioro, du Chérif Ousmane Madani Haïdara, guide spirituel de l’Association Ançar Dine internationale et l’imam Mahmoud Dicko, président du HCI », ajoutant » ces trois personnalités religieuses ne verront rien de mal lorsque nous allons soutenir une femme, un musulman, un chrétien ou un athée ».

Source: Xinhua

0 3 Juillet 2013.