Partager

Les villages de Ouatagouna, Karou et Dirga Daoutegeft ont vécu l’horreur ce dimanche 8 août. 51 civils ont été tués, une douzaine de blessés, dont une dizaine de cas graves dans ces trois localités du Cercle d’Ansongo dans la Région de Gao suite à une attaque de groupes terroristes, selon un bilan provisoire donné par le 2è adjoint au préfet du Cercle d’Ansongo.

Au cours des attaques simultanées des trois villages les assaillants ont emporté plusieurs têtes de bétail et ont saccagé et incendié les maisons, précise la même source. L’autorité administrative informe qu’une équipe médicale du Centre de santé de référence du Cercle d’Ansongo a été dépêchée sur les lieux pour apporter les premiers soins aux blessé.

Une mission des forces de défense et de sécurité ratisse les différentes localités. Le 2è adjoint au préfet du Cercle d’Ansongo sollicite la sécurisation des lieux pour l’enterrement des morts et présente ses condoléances aux familles endeuillées.

Le Cercle d’Ansongo est situé près de la frontière avec le Niger, plusieurs groupes terroristes dont l’État islamique au grand Sahara (EIGS) sévissent dans la zone.

A. TOURÉ
Amap-Gao