Partager


«Nous partirons au Soudan pas pour perdre, mais pour gagner». C’est ce qu’a laissé entendre le sélectionneur national des Aigles du Mali, Stephen Késhi, lors de la publication de la liste des joueurs retenus pour le match du Soudan. C’était vendredi dernier au siège de la FEMAFOOT, lors d’une conférence de presse.

jpg_m-9.jpgLe dernier tour des éliminatoires combinées de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) et de la Coupe du Monde 2010 commence le 28 Mars 2009. Notre pays, le Mali, se déplacera au soudan pour disputer la première journée. Dans ce cadre, le sélectionneur national du Mali, Stéphen Késhi, a animé vendredi 13 Mars 2009, à la FEMAFOOT, une conférence de presse, pour donner le nom des joueurs expatriés retenus à l’équipe nationale senior pour le match contre le Soudan, à Khartoum.


Il s’agit de
Mahamadou Sidibé (Ethikos, Grèce), Oumar Sissoko ( FC Metz, France), Drissa Diakité (Nice, France), Adama Tamboura (Helsingborg, Suède), Adama Coulibaly (Auxerre, France), Cédric Kanté (Nice, France), Sidi Yaya Kéita (Nice, France), Bakaye Traoré (Amiens, France), Fréderic Oumar Kanouté (Séville, Espagne), Abdou Traoré (Bordeaux, France), Soumaila Coulibaly (Moechenglabag, Allemagne), Oumar Sissoko (FC Metz, France), Bakary Soumaré (Chicago FIRE, Etats- Unis), Kalifa Cissé (Reading, Angleterre), Moustapha Yattabaré (Clermont Ferrand), Modibo Maiga (Le Mans, Frace), Souleymane Diamouténé (AS Rome, Italie), Seydou Kéita (Barcelone, Espagne), El Hadj Mahamane Traoré (Nice, France). A cet effectif, a souligné Stephen Késhi, seront ajoutés les noms de deux joueurs locaux. Ces noms seront connus dans les jours à venir.

Selon le sélectionneur national, ces joueurs sont retenus pour disputer le match contre le Soudan seulement. Cela ne veut pas dire que la porte de l’équipe nationale est désormais fermée aux autres joueurs. D’autres joueurs peuvent être sélectionnés prochainement s’ils se montrent en forme.

Pour lui, en dehors des cas de blessures et de suspension dont font l’objet certains joueurs, ceux qui ont été retenus sont les mieux placés pour le moment pour aborder cette rencontre.

Késhi a été clair l’a dessus. Ils partent au Soudan non pas pour faire une défaite ou enregistré un match nul, mais pour gagner.

Hadama B. Fofana

Le Républicain du 16 Mars 2009