Partager

Le ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Michel Hamala Sidibé accompagné de l’ambassadeur de l’Allemagne, Dietrich Fritz Reinhold Pohl et de celui du Royaume d’Espagne, Michel Gomès, a procédé, le vendre di 25 octobre 2019, à la pose de la première pierre du centre nutritionnel et d’attention Mère-Enfant de Koulikoro.

Actuellement 70% des enfants de 0 à 60 mois et des femmes allaitantes ou en enceintes souffrent de malnutrition dans les villages de Souban, Kayo, Fegoun et Mafeya. C’est pour améliorer la situation nutritionnelle de ces femmes et enfants que les sœurs franciscaines missionnaires de Marie auxiliatrice ont initié un projet dénommé « Amélioration durable de la situation nutritionnelle des nourrissons âgés de 0 à 60 mois et de leurs mères grâce au transfert des connaissances pour une meilleure préparation des aliments » financé par l’Allemagne et le Royaume d’Espagne à hauteur de 251 200 000 FCFA pour la période 2019-2021. Bâti sur une superficie de 2400m2, ce nouveau centre nutritionnel et d’attente Mère-Enfants de Koulikoro, comprendra un centre de nutrition, une maternité, l’administration, une pharmacie, un laboratoire et un bloc pour la radiographie et l’échographie. Le projet permettra la formation de 240 femmes des villages de Souban, de Kayo, Fegoun, et Mafeya à la préparation des repas nutritifs adaptés à leurs besoins et à ceux des enfants.

Selon le représentant du maire de la commune urbaine de Koulikoro, Bakoroba Kane, la construction de ce centre va combler un vide sur le plan nutritionnel des enfants et des femmes à Koulikoro. Il a remercié le gouvernement malien et ses partenaires pour le choix porté sur la ville de Koulikoro. L’ambassadeur d’Allemagne, Dietrich Fritz Reinhold Pohl et celui du Royaume d’Espagne, Michel Gomès ont réaffirmé leur soutien au gouvernement du Mali « C’est un moment d’espoir qui montre la collaboration inter-religieuse et interculturelle. Ce projet est pertinent parce qu’il touche les bases de la population malienne qui sont les femmes et les enfants » a ajouté l’ambassadeur d’Allemagne.

Le ministre de la Santé et des Affaires, Michel Hamala Sidibé a salué l’initiative des sœurs franciscaines de construction un centre nutritionnel pour les couches les plus diminues et les plus nécessiteuses à savoir les enfants et les femmes « C’est un moment de joie parce que la nutrition des mères et des enfants est une question clé pour nous tous. Ce projet contribuera à diminuer le taux de malnutrition qui touche les femmes et les enfants. Il montre que nos mamans et nos enfants sont au cœur de nos préoccupations. La malnutrition fait perdre, chaque année, au Mali 4% de son PIB » a-t-il déclaré. Le ministre Sidibé a remercié les sœurs franciscaines, l’Allemagne et le Royaume d’Espagne pour leur soutien au gouvernement malien dans l’amélioration de la santé des populations maliennes.

Auparavant, le ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Michel Hamala Sidibé avait rendu visite aux participants à l’atelier national basés à Koulikoro qui sont chargés de l’élaboration du nouveau plan stratégique pour la santé de la reproduction au Mali. Le ministre les a appelés à mettre l’accent sur l’approche communautaire en vue, dira-t-il de renforcer l’interface entre les populations et les derniers agents de santé.

Abdrahamane Diamouténé

Le Débat
Le 29 Octobre 2019