Partager

Lors de la célébration de la journée internationale de la paix au centre international de conférence de Bamako (CICB), le mardi 21 septembre 2021, Alain Noudehou, le représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations Unies au sein de la MINUSMA, a révélé que près de 378 000 déplacés internes ont été enregistrés, durant l’année en cours, au Mali, soit le plus grand nombre atteint depuis 2013. «Aujourd’hui, il y a près de 378 000 personnes déplacées internes (PDI) au Mali. Le plus grand nombre atteint depuis 2013.

Toutes ces personnes ne sont pas chez elles et ne peuvent donc pas contribuer à l’épanouissement de leurs communautés – encore moins au recouvrement de la situation de crise que traverse le Mali. Par conséquent, les attentes pour une Paix durable sont grandes », a indiqué Alain Noudehou. Il soulignera que beaucoup a été fait à travers le Mali pour réconcilier les populations et recoudre le tissu social. Cependant, ajoute-t-il, nous nous rendons compte du niveau grandissant de l’insécurité dans beaucoup de communautés.

Source: Le Républicain