Partager

Depuis la fin des élections présidentielles passées, on n’entend plus parler du Collectif des ressortissants du Nord (COREN). Que se passe t-il ? Est-ce déjà le chant du cygne pour cette jeune organisation née pendant la crise du nord ?

Depuis que le président du COREN est entré dans le gouvernement de Tam Tam Ly, on n’entend plus parler du COREN. Du moins, les activités de l’association, ont ralenti au point que certains observateurs parlent déjà de mort prématurée. « Où est le COREN ? » se demande-t-on.

Au lendemain de sa création, et pendant que la crise avait atteint son paroxysme au nord, le COREN multipliait déclarations sur déclarations ; les activités ne manquaient ; les critiques, non plus. Mais, bizarrement, depuis un certain temps, du moins depuis la formation du nouveau gouvernement qui a vu le représentant de cette jeune organisation, nommé ministre, les activités du COREN passent dans l’oubliette. Pourquoi ? Mystère ! A moins que son président ne donne des explications.

De toutes manières, les organisations au Mali, naissent et disparaissent aussi vite qu’elles ont été créées. Nos condoléances s’il s’avérait que le COREN, est mort de sa belle mort. Il nous manquera en tout cas !

Tiémoko Traoré

Le Pouce du 28 Octobre 2013.