Partager


Les Aigles seront opposés à la sélection de la Lituanie en match amical international à Paris le 6 février prochain. C’est ce qu’a rapporté la semaine dernière la presse internationale, une information confirmée par une source fédérale.

La rencontre amicale Mali-Lituanie du 6 février 2007 entre dans le cadre de la préparation du match contre les Ecureuils du Bénin à l’occasion de la 3e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations « Ghana-2008 ». Une opposition capitale prévue le 25 mars prochain à Bamako. Le Mali, est leader du groupe 9 de ces éliminatoires avec quatre points en deux matches.

Quant à notre adversaire de Paris, la Lituanie, elle veut aussi bien préparer son match contre la France dans deux mois. Une rencontre qui compte pour les éliminatoires de l’Euro-2008. Pour les Lituaniens, cette rencontre se comprend dans la mesure où il s’agit d’affronter un pays dont la majorité des joueurs évoluent en France. Cela permet non seulement de se faire une idée du climat, mais aussi et surtout de se frotter à des joueurs au style de jeu français.

Mais, on perçoit mal l’intérêt d’une telle confrontation amicale pour Djilla et ses coéquipiers. Il s’agit avant tout de préparer la rencontre capitale contre le Bénin dont le style de jeu n’a rien en commun avec celui de la Lituanie. Et nous n’avons pas connaissance de la présence d’un nombre élevé de joueurs béninois dans ce pays. En tout cas, le choix de l’encadrement technique des Aigles d’affronter la Lituanie, en amical et à la veille d’un match capital, a surpris plus d’un. Parce qu’en la matière, il ne suffit pas de jouer une rencontre pour le symbole.

L’idéal aurait été de se frotter à une équipe africaine au style de jeu voisin de celui de nos prochains adversaires. Le staff technique de l’équipe nationale dirigé par Jean-François Jodar a sans doute ses raisons. Mais, quels que soient les arguments évoqués pour justifier ce match amical, il n’est pas évident qu’ils puissent largement convaincre grand monde sur son intérêt sportif pour nos Aigles.

Pour mémoire, il faut rappeler que la dernière rencontre entre une sélection africaine et celle de la Lituanie date de 1924. Et c’était l’Egypte qui l’avait atomisée, 10 à 0 à Paris.

Moussa Bolly

18 janvier 2007.