Partager

Les violences dans le Centre et le Nord ont fait 287 morts, 38 blessés, 67 personnes enlevées et plus de 5000 déplacés en trois mois, indique un rapport des Nations Unies. Son Secrétaire Général Antonio Guterres a indiqué que depuis trois mois, les conditions de sécurité demeurent très préoccupantes et continuent à se dégrader dans le centre et le Nord du Pays. Illustration de cette détérioration de la situation sécuritaire: 58 attaques armées ont été perpétrées dont 21 contre les FDS, 16 visant la MINUSMA.

Du 04 Octobre 2018