Partager

Ces jours-ci, des pluies diluviennes se sont abattues sur la capitale et ses environs occasionnant des inondations par endroits. À la suite de ces inondations, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le colonel-major Daoud Aly Mohammedine a effectué, ce lundi matin, une visite de terrain dans certaines zones inondées en compagnie du directeur général de la Protection civile, le général de brigade Boukary Kodio.

L’objectif est de constater de visu l’ampleur des inondations et de réconforter les populations fortement touchées. Du pont de Woyowayanko, à Sébénikoro, en passant par Lafiabougou, Bougoudani, Taliko et Sangarébougou, le colonel-major Daoud Aly Mohammedine a pu constater l’étendue des dégâts.

À tous les niveaux, le constat est le même : incivisme des populations par l’obstruction des voies d’eau avec des ordures, construction dans les lits des marigots et dans les emprises des rivières. Le ministre a, à cette occasion, déploré l’attitude de ceux- là qui delivrent des documents pour ces zones hautement inondables. « Il faut que ceux-ci répondent un jour de leurs actes », a-t-il martelé.

Il a cependant salué les efforts des éléments de la Protection civile qui, de jour comme de nuit, interviennent pour sauver des vies et des biens.

Par ailleurs, des instructions ont été données par le ministre pour renforcer la mobilisation des services afin d’amplifier l’exécution des opérations de pompage et la libération des canaux de drainage et d’évacuation des eaux pluviales dans les zones affectées.

T. CAMARA

SOURCE : ESSOR