Partager

Accompagné de trois de ses ministres, le président de transition malien, Bah N’Daw, a été reçu mercredi par Emmanuel Macron pour un déjeuner de travail. Au menu des discussions: la coopération bilatérale, la transition au Mali et le sommet G5 de N’Djamena qui se tiendra les 15 et 16 février prochains.

Le tête-à-tête entre les deux présidents a duré une trentaine de minutes et la discussion a tourné autour du prochain sommet G5 de N’Djamena. Mais, il a aussi été question de la transition au Mali, confie-t-on dans l’entourage de Bah N’Daw, de son rythme, de ce qui a été fait et de ce qui n’a pas été mis en œuvre.

Entretien franc

Les échanges ont été directs, ajoute Zeini Moulaye, le ministre malien des Affaires étrangères, mais cette première prise de contact s’est visiblement bien passée. L’entretien a été franc et nécessaire a conclu Bah N’Daw devant certains membres de son entourage.

Pour sa première rencontre avec un dirigeant hors Cédéao, le président de transition malien était accompagné de trois de ses ministres, celui des Affaires étrangères ainsi que ceux de la Défense et de l’Administration territoriale. Les colonels Sadio Camara et Abdoulaye Maiga, tous les deux issus de l’ex-junte, ont également pris part à ce déjeuner de travail.

Coopération bilatérale

La ministre française des Armées Florence Parly et son homologue des Affaires étrangères Jean-Yves le Drian étaient également présents.

Au-delà des questions sécuritaires et politiques, tous ont échangé autour de la coopération bilatérale dans son ensemble.

SOURCE: https://www.rfi.fr/fr/afrique