Partager

Les Forces armées maliennes (FAMa) ont récupéré environ 1.600 têtes de bœufs aux Groupes armés terroristes (GAT) dans la localité de Ladjiwèrè dans la Commune de Markala (Région de Ségou), le week-end dernier, à l’issue d’une opération spéciale militaire.

L’annonce a été faite ce mercredi 22 novembre par la direction de l’information et des relations publiques des Armées (Dirpa) sur les réseaux sociaux, qui précise que la remise officielle de ces animaux aux autorités administratives et politiques de Markala a eu lieu le lundi 20 novembre en présence du Commandant de la zone de défense N°2, le colonel Youssouf Oumar Cissé, du Commandant de légion de la Gendarmerie de Ségou, le colonel Témé Diarra et bien d’autres personnalités civiles de la ville.

Selon le Commandant de la zone de Défense N°2, citée par la Dirpa, la récupération de cet important lot de troupeau s’inscrit dans le cadre des prérogatives de la mission régalienne de protection des  personnes et leurs biens des FAMa. Occasion pour  l’officier supérieur de souligner qu’en cette période de récolte, une lâchée précoce des troupeaux dans les champs a été remarquée. Avant d’ajouter qu’à cet effet, un cadre légal a été établi et qui consacrera la fin des récoltes pour le 31 décembre 2023.

« J’invite l’administration à nous aider à travers des organisations de rencontres intercommunautaires pour encore rappeler aux différents propriétaires de bétails les grandes lignes afin de prévenir les conflits », a-t-il soutenu. Le 1er adjoint au maire de Markala, Mohamed Cissé s’est dit très heureux et soulagé par la récupération de ces bœufs, tout en estimant que les populations sont de plus en plus victimes de cette raquette. Il a saisi l’occasion pour féliciter le professionnalisme de nos soldats dans cette mission. Avant d’inviter l’ensemble de la population à plus de collaboration avec les FAMa pour qu’elles puissent mener à bien leur mission.

Aboubacar TRAORE