Partager

Dans la mouvance de la célébration de la journée internationale de la couverture de la santé universelle, la Mutualité de Gestion de la Presse n’attend pas rester en marge. C’est dans cette optique qu’elle a organisé sous l’égide du secrétaire général du ministre de l’économie numérique Cheick Oumar Maiga une journée d’échange avec les journalistes à la Maison de la Presse.

communication.gifAly Diarra président de MUGESPRESSE affirmé qu’au delà de la protection physique des journalistes lors des manifestations, la nécessité d’une couverture sanitaire des journalistes et de leurs familles s’imposent . La détresse des journalistes lorsqu’ils tombent malade, a poussé les patrons de presse à créer la MUGESPRESSE en 2010 pour l’honneur et la dignité.

Le Directeur de la solidarité et de l’économie solidaire Mohamed Bassirou Traoré dira que « cette journée permet de mettre les journalistes et les acteurs au même niveau d’informations ». L’ adoption du projet de loi relatif à l’assurance maladie universelle le 13 décembre permettra à toutes les couches d’avoir une couverture sociale. Selon lui , plus de 78% de ruraux ne bénéficient pas de la couverture sociale. Cette réforme permet de traiter tous les maliens sur le même pied d’égalité

Le secrétaire général du ministère de l’économie numérique dira que  » l’opérationnalisation du Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU) en 2019 est l’une des priorités des autorités. Elle permettra d’éviter des dépenses colossales lors des maladies. Il a réitéré le soutien total de son département à accompagner la MUGESPRESSE.

Bissidi Simpara

Bamako, le 19 Décembre 2018

©AFRIBONE