Partager

La 3ème édition de Mali Hip-hop Awards 2016, organisée par l’agence de communication «Sentinelle Sud», s’est déroulée dans la nuit de vendredi 27 mai 2016 au Palais de la culture. Il y avait 19 nominés, toutes catégories confondues dans le domaine de la scène urbaine, qui ont marqué l’année 2015 au niveau des stades, des concerts, des passages sur les radios, des ventes d’albums et des prestations sur scène.

Dans la catégorie du Rap, le premier prix est revenu à Gaspi. La meilleure «Révélation de l’année 2015» est revenue à Weel Soldat. C’est le groupe «Calibre 27» qui a été désigné «Meilleur groupe» de l’année. Le prix du «Meilleur single en solo» est revenu à Iba One et à Sidiki Diabaté. Pour cette édition, le prix du «Meilleur album» est attribué à Nafolo de Luka production. Alors que le prix du «Meilleur parolier» a été enlevé par Mylmo. Plusieurs autres catégories ont été aussi distinguées.

Créé en 2009 pour promouvoir les artistes de la scène urbaine et surtout, pour récompenser tous ceux qui ont bien travaillé durant l’année, Mali Hip-hop Awards avait connu des difficultés après la 2ème édition suite aux événements malheureux survenus dans notre pays en 2012.

Selon le Directeur général de l’agence de communication «Sentinelle Sud», Yéli Mady Konaté, initiateur de l’événement, 19 catégories ont été sélectionnées pour cette 3ème édition. Il s’agit des chanteurs, des danseurs, des réalisateurs…et qui sont tous dans le domaine de la scène urbaine. Il a rappelé que la scène urbaine implique aujourd’hui tous les gens qui travaillent dans le domaine du Hip-hop. Yéli Mady Konaté a également souligné que l’édition de cette année visait à reprendre et à relancer l’activité qui s’était arrêtée 6 ans après la 2ème édition, et non pas pour faire un bilan des années précédentes, tout en ajoutant que le hip-hop est de nos jours une grande force au Mali.

Notons qu’en plus des prix, la soirée a été aussi agrémentée par des prestations d’artistes. Rappelons que les critères de sélection portaient sur ceux qui ont marqué l’année 2015 au niveau des stades, des concerts, des passages sur les radios, des ventes d’albums et des prestations sur scène.
À retenir aussi que lors des deux dernières éditions, c’est Toumani Diabaté qui était le président du Comité de sélection. Cette année, c’est l’entrepreneur Sory Kemesso qui a été choisi, plus deux personnes du ministère de la Culture ainsi que certains animateurs de radio.

Diango COULIBALY

Le Reporter du 31 Mai 2016