Partager

L’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) a annoncé le maintien de sa grève de cinq jours à partir de lundi. Cette annonce a été faite dans un communiqué publié samedi soir. 

« Le bureau exécutif de l’UNTM et ses syndicats partenaires, après une réunion d’urgence et une large consultation, a décidé de maintenir son mot d’ordre de grève jusqu’à satisfaction totale de ses points de revendication » indique le communiqué.

Les syndicalistes préviennent que cette grève est « reconductible du lundi 24 mai au vendredi 28 mai inclus, et illimitée à compter du 28 mai 2021 », invitant « ses militantes et militants de rester mobilisés et déterminés pour la réussite pleine et entière de la grève en date du lundi 17 mai au vendredi 21 mai 2021 inclus ».

La centrale syndicale indique que le maintien de sa grève fait suite à la rencontre entre son bureau exécutif et une « commission de médiation » composée de « légitimités coutumières et religieuses, accompagnées des présidents des différentes chambres consulaires et du patronat malien et des conseillers spéciaux de la primature ».

Cette commission a demandé à la centrale « de suspendre son mot d’ordre de grève et d’accorder deux (2) mois de moratoire pour la résolution des doléances ».

La grève qui démarre ce lundi intervient dans un contexte où le Mali attend son nouveau gouvernement, après la démission, vendredi dernier, de celui du Premier ministre Moctar Ouane. Ce dernier a été reconduit à son poste le même jour par le président Bah N’Daw et chargé de former une nouvelle équipe gouvernementale.

S. SIDIBÉ

Source: L’Essor