Partager

Dans le cadre du processus de réengagement du Fonds monétaire international (FMI) dans notre pays, son nouveau représentant résident, Anton A.F. Op de Beke a pris fonction le 1er octobre dernier, annonce le bureau du Fonds au Mali via un communiqué de presse.

Le texte indique que cela est une étape importante dans le processus de reprise de la coopération entre le FMI et le Mali qui avait été interrompue par les évènements de mars 2012.

De nationalité néerlandaise et ancien fonctionnaire du ministère des Finances des Pays-Bas, A.F Op de Beke a fait des études de sciences politiques et économiques dans les universités de Nijmegen et Rotterdam aux Pays-Bas et celle de Pittsburgh aux Etats-Unis.

Il travaille au FMI depuis 1985, ce qui lui a permis d’avoir une riche carrière professionnelle. Durant cette période, il a travaillé en Angola, au Congo Brazzaville, au Gabon et au Tchad. Un de ses centres d’intérêt est la bonne gouvernance en matière de politique fiscale, particulièrement en ce qui concerne la gestion des revenus tirés de l’exploitation des ressources naturelles (or, pétrole, etc.).

Le bureau du FMI au Mali comprend également l’économiste Bakary Traoré. Avant de rejoindre l’institution, il y a environ trois ans, Bakary Traoré a longtemps travaillé dans l’administration malienne où il a occupé d’importants postes de responsabilité.

Titulaire d’un doctorat d’Etat en sciences économiques de l’Université de Paris Dauphine, il enseigne également l’économie à l’Université de Bamako.

BREHIMA TOURE

01 Novembre 2012

Essor