Partager

C’est ce jeudi que la cérémonie de lancement du Centre des ressources AGOA se déroulera sous la présidence du ministre en charge du commerce et des investissements, Ahmadou Abdoulaye Diallo. Ce sera en présence de l’Ambassadeur des Etats-Unis au Mali, Gillian A. Millovanovic, du président du Comité AGOA, Moussa Diarra et des représentants du monde des affaires au Mali, à l’image des présidents de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Mali, du Conseil Malien des Chargeurs, du Conseil National du Patronat du Mali et, naturellement, du Directeur de l’Agence pour la Promotion des Investissements, structure qui abritera le Centre.

Ce Centre, qui sera animé par un Consultant, aura pour vocation d’assister les opérateurs économiques en leur fournissant les informations idoines sur les procédures de l’AGOA, le marché américain, cela dans le but de faciliter les échanges entre nos deux pays.

Et permettre à nos opérateurs économiques de profiter des opportunités qu’offre l’AGOA et la Loi sur la croissance et les opportunités en Afrique, une loi initiée en 2000 par le Congrès américain pour aider les pays africains à assurer leur développement via le commerce.

En exportant sur les Etats-Unis sans droits de douane et sans contingentements. La loi concerne 6400 produits. Les produits prioritaires retenus par le Mali sont le textile, le karité, les produits d’artisanat. Le Centre du Mali portera le nombre des Centres AGOA en Afrique de l’Ouest et du Centre à 15.

Yaya SIDIBE

18 Mars 2010.