Partager

En prélude à la nouvelle année 2021, le directeur général de la Protection Civile, le Colonel-major, Seydou Doumbia a animé une conférence de presse le mardi 29 Décembre  2020 au siège de la direction générale de la protection civile. Occasion pour lui de faire le bilan des activités faites par la Protection Civile en 2020.

maliweb.netTrente neuf, c’est le nombre de cas d’inondation enregistré en 2020  sur l’ensemble du territoire malien par la Direction Générale de la Protection Civile et les Services partenaires œuvrant dans le domaine de la gestion opérationnelle des catastrophes. La région de Ségou demeure la zone la plus affectée avec 69 localités touchées, 8 cas de perte en vie humaine et des dégâts matériels importants.

Ces  inondations ont touché 11 019 ménages et 80 000 sinistrés. Ils ont fait 18 morts, 25 blessés. 527 bovins, ovins et caprins ont été tués et 67 unités de volailles ont été totalement décimées. La quantité de céréales détruites s’élève à 7030 tonnes et les superficies de terres cultivables ravagées se chiffre à 274 hectares.

S’agissant des accidents de la voie publique, les services de la Protection Civile ont enregistré 14 731 accidents  faisant 29 940 blessés et 655 personnes tuées. Le nombre d’accidents et de blessé  est en baisse par rapport à 2019 qui était de 15 925 accidents faisant 27 184 blessés. Preuve que les campagnes de sensibilisation ont porté fruit, a commenté le Directeur Général de la Protection Civile, le Colonel-major, Seydou Doumbia. « Les usagers de la route prennent de plus en plus des précautions », a-t-il souligné. Ce qui selon le DG Seydou Doumbia est à l’actif des médias qui ont relayé convenablement les messages de sensibilisation.

Par contre le taux de personnes tuées par accident est plus élevé cette année que l’an dernier. Cette situation s’explique, selon le Colonel-major Seydou Doumbia,  par le  fait qu’il y’a eu beaucoup d’accidents interurbains avec des transports mixtes que des accidents urbains. C’est pourquoi, le DG Doumbia a appelé les citoyens à plus de précaution sur la route.

La Protection Civile est également engagée au premier plan aux côtés des services de la santé dans la lutte contre  la Covid-19. Les activités phares menées dans ce domaine sont entre autres : la formation des personnels de la Protection Civile, la sensibilisation de la population, l’activation de la plateforme nationale pour la Réduction des risques de catastrophes,  les évacuations des malades ou cas suspects vers les centres hospitaliers habilités et enfin la désinfection des lieux publics.

Toutes ces activités se poursuivent à présent dans les différentes unités opérationnelles de la protection civile a rappelé le Colonel-major Seydou Doumbia, selon qui aucun agent de la protection civile n’a contracté la maladie. Toute chose dont il se réjouit d’ailleurs.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net