Partager

C’est ce dimanche 1er Juin 2008 que le Mali jouera contre le Congo Brazaville, dans le cadre des éliminatoires cumulées de la CAN et du Mondial 2010. C’est dire que le Stade du 26 Mars vibrera au rythme du football avec certainement un public en grand nombre. Aussi, c’est à 72 heures du match que la Presse sportive a été invitée à Kabala pour constater l’ambiance au sein du groupe.

Pour l’entraîneur national, Stephen Keshi, l’atmosphère reste sereine et conviviale. “Je suis très content du climat qui règne au sein du groupe. J’ai constaté que les joueurs ont l’envie de gagner ce match pour se reconcilier avec tous les Maliens; et c’est ça qui me rassure. J’espère que tout se passera bien pour nous, même si ,en matière de football, rien n’est facile”, a-t-il déclaré.

Aujourd’hui, le groupe est presque au complet. Ainsi, à part Souleymane Diamoutènè qui arrive le 30 , tout le reste du groupe, c’est-à-dire les 30 joueurs convoquées, sont arrivés. “Avec ce groupe, nous pouvons nous concentrer pour ce match. J’invite tout le monde à la patience et à croire à ses joueurs. Pour l’instant, ma stratégie est simple : empocher les trois points de dimanche”, a dit Keshi.

Notons que Djimi Boubou Kébé, qui a été déclaré forfait pour cause de blessure, est rentré le mercredi soir en Angleterre. “Nous l’avons autorisé à rentrer en Angleterre pour se soigner, afin de coïncider avec les autres matches. Car depuis qu’il est venu, il n’arrive pas à s’entraîner comme il le faut.

Mais nous comptons beaucoup sur lui, pour les prochains matches. La liste des 18 joueurs retenus pour le match sera dévoilée le dimanche, jour du match” , a indiqué Keshi.

Ce que pensent les joueurs

Soumaïla Coulibaly s’est dit ravi et heureux de retrouver ses anciens camarades et l’équipe nationale. L’essentiel pour lui, c’est de gagner le match; peu importe la manière. “Nous sommes condamnés à gagner ce match, d’abord pour nous les joueurs, et enseuite pour se racheter de nos contre-performances de la CAN 2008 au Ghana” , a-t-il précisé.

Soumaîla déclare qu’il est toujours prêt à jouer avec les Aigles, mais c’est l’ex-entraineur Jodar qui ne l’a pas voulu et il en ignore les raisons. “Pour moi, c’est du passé. Ce qui compte aujourd’hui, c’est la campagne 2010; et je suis décidé à prouver ce dont je suis capable, pour satisfaire le public sportif malien ”, a-t-il ajouté.

Mamadou Bagayogo, qui fait son retour en équipe nationale depuis 2004, s’est également dit ravi de retrouver la même ambiance qu’en 2004.

Aujourd’hui, chaque joueur entend relever le défi. Et j’ai constaté que chacun s’y met pour avoir les résultats excomptés. On est tous conscients que cela passe par les trois points de dimanche prochain. Je remercie les supporters maliens pour m’avoir soutenu lors des moments difficiles ; et je ferai tout pour les satisfaire, même si ça ne sera pas facile”, a t-il dit.

Mais l’évènement qui a retenu l’attention, c’est le refus du capitaine des Aigles, Mahamadou Diarra “Djila ” d’accorder une interview à l’ORTM. En effet, Djila reproche à l’ORTM d’avoir censuré son interview à maintes reprises. La dernière en date, c’était à propos de la préparation catastrophique de la CAN 2008 à Dubaï. “Je ne donnerai plus d’interview à l’ORTM, je la donne à ceux qui diffusent mes interviews”, a t-il précisé.

Djila dira que le match de ce dimanche est capital pour bien débuter ces éliminatoires. “Je suis conscient de l’importance du match. Pour cela, il faut qu’on fasse attention, qu’on soit disciplinés tactiquement et mentalement forts dans la tête surtout. C’est à nous de ne pas nous précipiter tous à l’attaque ,car je suis convaincu que les Congolais joueront la défensive.

Procéder à des contre -attaques risquent donc de nous coûter cher. Pour cela, nous devons mettre du feu les 15 premières minutes pour marquer et casser le moral des adversaires. Je crois que si on parvient à cela, nous allons nous remonter le moral” , a-t-il dit.

Comme on le voit, chacun est unanime à constater que pour gagner ce match, seul l’esprit de conquête fera la différence. Vu la sérénité actuelle qui règne à Kabala, rien ne pourra empêcher aux Aigles de planer haut le dimanche prochain, pour le bonheur du
public sportif malien.


Sadou BOCOUM

30 Mai 2008