Partager

Cette somme représente la contribution de la Chine promise à notre pays lors de la conférence des donateurs pour le développement du Mali tenue en mai dernier à Bruxelles

jpg_une-2158.jpgLa coopération entre notre pays et la Chine se caractérise par son dynamisme comme le confirme le don que ce pays vient de faire au nôtre à travers un accord signé au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale par le ministre Zahabi Ould Sidi Mohamed et l’ambassadeur de Chine dans notre pays, Cao Zhongming. Le ministre de l’Economie et des Finances, Mme Bouaré Fily Sissoko, a assisté à la cérémonie.

Le gouvernement chinois met à la disposition du Mali 200 millions de yuan RMB soit environ 16 milliards Fcfa. Cette somme représente la contribution promise par la Chine à notre pays lors de la conférence des donateurs pour le développement du Mali tenue en mai dernier à Bruxelles. Cet argent va financer des projets convenus entre les deux pays, des projets prioritaires qui seront identifiés et réalisés par le gouvernement dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des populations.

« Bien que nos moyens soient limités, nous avons accordé dans la mesure du possible des aides sincères et désintéressées », a indiqué Cao Zhongming. Le diplomate chinois a assuré que son pays accordait un intérêt particulier aux besoins réels du Mali. Cao Zhongming a salué les bonnes relations existant entre le ministère des Affaires étrangères du Mali et l’ambassade de Chine et réaffirmé la volonté de son pays à accompagner le nôtre dans sa phase de reconstruction. Avec la formation du nouveau gouvernement, les relations sino-maliennes se trouvent à un nouveau point de départ et seront portées à un palier plus élevé, a assuré le diplomate chinois.

Le ministre des Affaires étrangères a remercié le donateur pour « cet effort financier qui n’a pas surpris le gouvernement ». « Le gouvernement du Mali se félicite de cette assistance constante et appropriée pour le développement social et économique de notre pays », a indiqué Zahabi Ould Sidi Mohamed qui a rappelé que la Chine n’a pas suspendu sa coopération avec notre pays même au fort de la crise de 2012.

La présente signature intervient un mois seulement après une autre portant sur le renforcement des capacités de l’administration. Rappelons aussi que le 5 décembre 2012, notre pays et la Chine ont conclu quatre importants accords. A travers les trois premiers, la Chine a mis à la disposition de notre pays un montant total de 16,7 milliards Fcfa répartis en dons, prêts sans intérêt et fournitures de matériels de bureaux et véhicules. Le quatrième accord est relatif à la mise en œuvre du tarif douanier zéro à 95% des produits originaires du Mali exportés vers la Chine, a rappelé le ministre Zahabi Ould Sidi Mohamed.

Pour l’année en cours, la Chine va également financer, sous forme de don, trois séminaires en faveur de notre pays. D’une durée de 21 jours pour les deux premiers et 90 jours pour le troisième, ces séminaires coûteront à la partie chinoise 434 millions de Fcfa. Ils permettront de renforcer les compétences des ressources humaines dans les secteurs de la sécurité, de la communication et de la culture de coton, a précisé le chef de la diplomatie malienne.

Le renforcement des capacités des agents de sécurité et des média constitue un enjeu important en cette période de l’après-crise. Les hommes de média chargés d’informer et de sensibiliser, contribuent fortement à l’instauration de la paix et à la réconciliation nationale, a estimé le ministre.

Le séminaire sur la culture du coton aidera les acteurs intervenant dans ce domaine à améliorer la production et la productivité de cette spéculation qui constitue, après l’or, le deuxième produit à l’exportation du Mali, a relevé Zahabi Ould Sidi Mohamed.

Be COULIBALY

L’Essor du 16 Septembre 2013