Partager

L’ACRT-  FASO KA WELE a désormais son siège national. Son inauguration a eu lieu ce samedi 17 Juillet 2021 à Bamako en présence de plusieurs leaders politiques. 

Soutenir la transition et répondre aux différents besoins de la population sont entre autres les défis que se fixe L’ACRT-  parti FASO KA WELE (l’Appel Citoyen pour la réussite de la transition). Pour bien exécuter ces missions, le parti a procédé à l’inauguration de son siège national à Bamako. 

« Nous nous installons formellement sur la scène politique en ayant la conviction que seuls le travail et la solidarité, une certaine créativité sociale nous permettraient de produire des équilibres actifs entre perspectives individuelles et les destinées collectives. Nous avons plusieurs objectifs à atteindre notamment la mise en place d’une gouvernance qui va promouvoir la réconciliation, veiller scrupuleusement au respect de la constitution, participer activement à l’éveil de la conscience politique » a déclaré Djim Fatoumata Dicko, chargée des questions politiques du parti. 

Lors de sa prise de parole, Halidou Maiga, secrétaire chargé de la jeunesse, a ajouté que le parti sera sensible aux messages de la population. « Nous avons créé ce parti pour répondre aux besoins du peuple malien partout où il se trouve » dit-il. 

La formation politique d’Issa Kaou Djim place sa confiance en la jeunesse. Pour elle, les jeunes constituent le socle voire l’ossature d’un développement pérenne. « La jeunesse, ce n’est pas l’âge mais la vision. C’est la vision du changement, c’est la vision d’un Mali réconcilié avec lui-même, d’une bonne gouvernance, et c’est la vision d’imposer le respect du Mali à ceux qui veulent nous aider » a affirmé Issa Kaou Djim.

L’ACRT parti FASO KA WELE se dit aussi engagé pour soutenir les autorités de de la transition. Pour ce fait, il a déjà mené plusieurs activités de sensibilisions dans ce sens. « Nous avons déjà sillonné les 6 communes de Bamako et l’intérieur du pays notamment Kayes, Kéniéba, Koulikro, Sikasso, Segou, Koutiala et San pour sensibiliser la population sur la nécessité de soutenir la transition » ; a conclu Soya DJIGUA, Secrétaire général de L’ACRT parti FASO KA WELE.

Le parti appelle les maliens à s’impliquer davantage à la chose politique pour faire bouger les lignes.

Adama Sanogo

@Afribone