Partager

Les Aigles du Mali affrontent les Ecureuils du Bénin en éliminatoires de la Can « Ghana-2008 ». Cette rencontre aura lieu ce dimanche au Stade du 26-Mars de Bamako. Pour les protégés de Jean-François Jodar, un seul mot d’ordre doit prévaloir : gagner !

Mali-Bénin de dimanche prochain est une affiche alléchante et riche en enjeu. Surtout du côté des Aigles du Mali. Pour Djilla (de retour en sélection après une longue suspension) et ses coéquipiers, une seule chose compte ce dimanche devant la foule de supporters du Stade du 26-Mars : gagner ! Une victoire indispensable pour conforter notre invincibilité depuis le début des éliminatoires de la Can-2008.

La victoire est aussi indispensable aux poulains de Jean-François Jodar pour se maintenir à la tête de leur groupe. Surtout que pour le moment cette suprématie se joue entre le Mali et le Bénin, l’adversaire du jour. Une victoire sur les Ecureuils du Bénin sera non seulement une avance psychologique avant la manche retour de Cotonou, mais aussi un pas décisif vers la qualification.

Ce défi est à la portée du Mali. Pour une première depuis fort longtemps, le coach peut miser sur toutes ses pièces maîtresses dans tous les secteurs. Il risque même d’avoir l’embarras du choix dans le secteur médian avec des joueurs influents comme Djilla, Mohamed Lamine Sissoko, Seydou Kéita, Drissa Diakité… Ce qui est sûr, c’est que nos expatriés épousent la grande forme aussi bien au milieu qu’en attaque avec un Frédéric Oumar Kanouté goleador de la Liga.

Le secteur où l’on a encore des soucis à se faire, demeure la défense. Contre la Lituanie en match amical, elle a prouvé qu’elle demeure toujours le talon d’Achille de l’équipe nationale. Et cela à l’image d’un Maha qui, malgré une longue présence au haut niveau, se rend toujours coupable de sorties hasardeuses. Mais, à ce niveau, tout va se jouer selon la disposition des joueurs.

Ce qui est sûr, c’est que le public attend des Aigles une prestation à la hauteur de ce dont ils ont habitué les Maliens avec leurs clubs respectifs.

Moussa Bolly

23 mars 2007.