Partager


Le Comité national olympique et sportif du Mali et le Comité olympique algérien sont sur la même longueur d’onde. Un accord les lie depuis le 21 mai dernier. Celui-ci a été signé par Habib Sissoko (CNOSM) et Berraf Mustapha, président du Comité olympique algérien et député.

Pour le ministre de la Jeunesse, des Sports, de l’Environnement et de l’Assainissement Natié Pléah « l’acte posé, au-delà du symbole, marque un tournant dans la coopération sportive entre nos deux pays et établit une relation féconde pour le rayonnement de l’olympisme entre pays du Sud… »

Les deux présidents ont émis le vœu que chacune des deux parties trouve son compte dans l’accord. Pour le président du CNOSM, Habib Sissoko, l’accord est un témoignage éloquent de l’exemplarité de la coopération sportive entre le Mali et l’Algérie.

Son homologue a dit tout le plaisir pour lui et sa délégation d’être au Mali. Il a d’ores et déjà assuré la délégation sportive du Mali du bon accueil, des privilèges et autres facilités particulières dont elle fera l’objet aux prochains Jeux africains, prévus en Algérie. « Toutes les facilités particulières et autres privilèges seront réservés aux Maliens« , dira-t-il.

M. Berraf, président du Comité olympique algérien, également membre du Parlement algérien, et 1er vice-président de l’Association des comités olympiques algériens, a profité de l’occasion pour présenter la mascotte des Jeux africains d’Alger. Un exemplaire a été symboliquement offert au CNOSM.

Plusieurs personnalités du monde du sport ont assisté à la cérémonie, notamment des présidents de fédérations sportives. Ils étaient visiblement ravis des perspectives offertes par cette signature au-delà des Jeux africains dont le coup d’envoi est prévu dans quelques mois à Alger.

Boubacar Diakité Sarr

22 mai 2007.