Partager

Dans les semaines à venir, le Mali devrait recevoir environ 120 tonnes de produits de première nécessité en provenance de la Russie via le corridor Conakry-Bamako

Il s’agit de la première livraison d’une importante commande faite par le gouvernement de Transition dans le cadre du partenariat commercial et stratégique entre le Mali et la fédération de Russie. Cette importante commande dont le montant est estimé à 100millions de de Dollars soit ( 50 Milliards de Fcfa) est répartie entre 65.000 tonnes de produits d’hydrocarbure, 35.000 tonnes d’engrais (urée)  et 25.000 tonnes de blé.

Ces chiffres ont été données mercredi par le ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou, qui a bouclé ce mercredi une mission en Russie. C’était du jeudi 27 octobre au 02 novembre derniers.

Pour la circonstance, le chef du département en charge de l’Economie était accompagné d’une importante délégation composée outre de responsables techniques de son département, des techniciens de plusieurs entreprises d’État. Il s’agit notamment des responsables de l’Office national des produits pétroliers (ONAP), de l’Office des produits agricoles du Mali (OPAM) et de la Compagnie malienne pour développement du textile (CMDT). 

Arrivé le jeudi 27 octobre à Moscou dans la capitale russe, le patron de l’hôtel des Finances et sa délégation ont mener des négociations portant sur plusieurs secteurs économiques, avec des responsables techniques russes. Ces négociations ont abouties à la signature d’une convention sur des produits stratégiques  entre les deux États. 

Selon ministre Sanou, ce partenariat permettra à notre pays de sécuriser ses sources d’approvisionnement en produit stratégiques dans un contexte international de plus en plus tendu. « L’objectif de ce partenariat est de maintenir un approvisionnement correct, régulier et sécurité du Mali, en denrées de première nécessité », a expliqué Alousséni Sanou. 

Il faut que les autorités de la Transition, depuis la réconciliation du trajectoire du processus transitoire en mai 2021, multiplient les initiatives dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale avec la fédération de Russie, un partenariat stratégique et sincère notamment dans le domaines de la sécurité, de l’énergie du commerce et de l’industrie…. 

Un choix stratégique qui participe de la volonté clairement affichée par des plus hautes autorités du pays de diversifier le partenariat avec toutes les puissances internationales disposées à respecter la souveraineté du Mali et l’intérêt supérieur de son peuple.

Source: L’Essor