Partager

On ne force pas la générosité, mais on naît avec”, dit-on . C’est pourquoi ATT ne cesse de surprendre par ses généreuses actions et son souci constant d’apporter son soutien à ses amis les enfants et, partant, à leurs mamans.

D’où l’adoption, le 19 septembre 2007, en Conseil des ministres réuni en session ordinaire dans la salle de délibération du palais de Koulouba, d’un projet de décret portant affectation de parcelles au ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille.

Cette affectation concerne, au total, dix parcelles de terrain dont une dans chaque chef-lieu de région et deux dans le District de Bamako: en Communes III et V. Sur chacune de ces parcelles, sera érigée une “Maison de la femme et de l’Enfant”.

Ces maisons de la femme et de l’enfant seront des structures multifonctionnelles servant de cadres de concertations, d’échanges et de formation des femmes et des espaces socio-éducatifs d’éveil et de développement psycho intellectuel de l’enfant.

L’objet de cette généreuse réalisation d’ATT est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des femmes et des enfants. En effet, sans l’épanouissement de la femme, il n’y a pas de développement, surtout quand on sait que l’avenir d’un pays dépend des enfants.

Cette initiative vient en renforcement des actes déjà posés, il y a des années, par ATT qui est conscient que la promotion de la femme doit être l’affaire de tous, et que qui dit femme dit progrès et développement durable.

Mariétou KONATE

21 septembre 2007.