Partager

Dans le cadre des festivités des 50 ans de l’indépendance du Mali, la mairie de commune urbaine de Koutiala, avait adopté son programme d’assainissement et d’embellissement.

Conformément à ce programme, la mairie décide de déloger les vendeuses de poisson qui longent la rue principale qui mène à l’Hôtel de ville et de les recaser sur un nouveau site. N’adhérant pas à cette décision, les vendeuses de poissons sont délogées par la force et elles portent plainte au niveau du tribunal civil de Koutiala.Après plusieurs reports, l’audience a eu lieu finalement le 23 décembre 2010. Après les débats, la mairie a été déclarée fautive. Les plaignantes demanderont, à titre de dédommagement, la somme de 120 millions de FCA. Le tribunal reverra ces prétentions à la baisse en condamnant la mairie de Koutiala à payer à l’Association des vendeuses de poissons la somme de 32 millions. En tout état de cause, le tribunal de Koutiala vient d’achever financièrement la mairie de Koutiala qui agonisait depuis un certain temps. En effet, par manque d’argent, les agents de la mairie accusent 9 millions d’arriérés de salaires. Où la mairie de Koutiala trouvera-t-elle la somme à payer aux vendeuses de poissons ? Source :Procès Verbal.