Partager

On notait la présence du colonel Jean Perez, Directeur adjoint du centre et des conférenciers Jocelyn Coulen, le professeur Modibo Goïta, Dr Serigne Bamba Gaye et Dr Alioune Tine.

Dans son intervention, le colonel Jean Perez s’est réjoui de la tenue de cette conférence-débats dans les nouveaux locaux du centre. Il a mis l’accent sur le rôle prépondérant du maintien de la paix qui permet de sauver des vies humaines.

Rappelons que Lester B. Pearson fut Premier ministre du Canada, ministre des Affaires Etrangères, il a reçu le prix Nobel de la paix, il y a 50 ans pour sa contribution à la création des Casques Bleus. Ce qui fera dire à l’Ambassadrice que c’est grâce à son inspiration que le Canada est devenu aujourd’hui un chef de file en matière de maintien de la paix. Elle a rappelé que le maintien de la paix date de 50 ans. Le Canada est engagé depuis presque 10 ans dans cette Ecole de Maintien de la Paix, d’abord à Zambakro aux côtés des Français, puis au Mali.

Renforcer les capacités des pays africains

Mme Isabelle Roy a précisé que le Canada, à travers le Centre Pearson, est au Mali depuis 2000 et assure le tiers des formations offertes à l’Ecole, d’abord avec des équipes nombreuses, puis de plus en plus allégées.

Elle a ajouté que les opérations de maintien de la paix sont ainsi devenues depuis longtemps un des enjeux les plus importants de la politique internationale du Canada. Le Canada a pris diverses mesures et initiatives sur les plans bilatéral et multilatéral, afin de renforcer la capacité des pays d’Afrique à participer plus efficacement à des opérations de maintien de la paix.

Quatre thèmes ont été animés “50 ans de maintien de la paix”. Il a été exposé par Jocelyn Coulen, Directeur du Réseau francophone de recherche sur les opérations de la paix.

Le Professeur Modibo Goïta, conseiller à la Direction des Ecoles militaires et depuis 2006, membre du Réseau francophone de recherche sur les opérations de paix a exposé le thème “la formation en maintien de la paix” “La consolidation de la paix en Afrique”, fut exposé par Dr Serigne Bamba Gaye et le dernier thème “l’instabilité politique en Afrique de l’Ouest” fut exposé par le Dr Alioune Tine, Secrétaire général de la RADDHO.

Dans leurs interventions, les quatres experts se sont tous appesantis sur les différentes phases de maintien de la paix.

Mamadi TOUNKARA

29 mars 07