Partager

Organisme indépendant à but non lucratif le Centre Pearson a comme mandat d’appuyer la participation du Canada à la paix et la sécurité dans le monde, tout en offrant un programme d’enseignement, de formation, et de recherche sur tous les aspects des opérations de paix.

Le centre Pearson et le ministère malien de la défense et des anciens combattants offre un bel exemple de coopération à travers un programme de développement du maintien de la paix, estime la directrice du centre.

De part cette politique, il faudrait développer des opérations supplémentaires civilo-militaires dans le cadre de la formation décentralisée, ajoute-t-elle.
Le thème de la paix et la sécurité dans le monde est d’une grande importance pour son pays, a indiqué l’ambassadeur du Canada.

Ce séminaire est conforme à la logique de la déclaration du millénaire des Nations Unies prônant l’égalité entre hommes et femmes, selon Mr Diop.

De nos jours, le Mali occupe une place de choix dans le processus de maintien de la paix, estime le secrétaire général du ministère de la défense.

Pour Mr Diop ce séminaire permettra aux participants d’approfondir leurs connaissances en matière de maintien de la paix aussi bien en Afrique que dans le monde.

Identifier le potentiel, les avantages et les inconvénients des technologies de l’information, acquérir des connaissances en formation et en adroeogie (connaissances relatives aux besoins et caractéristiques des apprenants-adultes, à la motivation), évaluer un ensemble de stratégies éducatives, appliquer ces connaissances en formation-pédagogie, et se familiariser avec la profession de formateur en développant des compétences personnelles et interpersonnelles jugées indispensables pour devenir un bon formateur, représentent les principaux objectifs visés par ce séminaire.

Les travaux prendront fin le 16 septembre prochain.

14 septembre 2005.