Partager

Suite à notre précèdent article, intitulé : « Qui sera le prochain PM d’IBK ? Boubèye, Daffé, Michel Sidibé, Abdoulaye I. Maïga cités », nous avons reçu des informations complémentaires qui nous permettent d’allonger la liste des Premier ministrables. En effet, en plus de ces quatre personnalités, les noms de Madani Tall et d’Oumar Tatam Ly reviennent constamment sur les lèvres des observateurs avertis de la scène politique malienne, proches de Sébénikoro.

Bardé de diplômes, le premier a intégré la Banque mondiale en 1989. En juillet 2008, il a été nommé Directeur des opérations de cinq pays d’Afrique de l’ouest, avec siège à Abidjan. Il s’agit, bien sûr, de la Côte d’Ivoire, de la Mauritanie, du Bénin, du Togo et du Niger. M. Tall est chargé de mener à bien le dialogue avec les autorités et autres parties prenantes dans ces pays. Il veille également à l’exécution d’un portefeuille composé de 40 projets dont les engagements s’élèvent à 1,5 milliard de dollars. Auparavant, il occupait le même portefeuille à Dakar pour le compte du Sénégal, de la Gambie, du Cap Vert et du Niger.

Le second est titulaire d’une agrégation en histoire obtenue à l’Ecole normale supérieure de Fontenay, d’un DEA en histoire économique à la Sorbonne et du diplôme de l’Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC) de Cergy- Pontoise. Il a acquis ses premières expériences à la Banque mondiale. Il a intégré la BCEAO en 1994 en qualité de Fondé de pouvoir à la Direction centrale des études et des prévisions.

Il a occupé plusieurs postes au sein de la BCEAO avant d’être nommé, en 2008, Directeur national de la BCEAO au Mali. Présentement, il est à Dakar en qualité de Conseiller spécial du Gouverneur de l’Institution financière sous-régionale.

M. Ly est né en 1963. Il est, pour ceux qui ne le savent pas, le fils d’Ibrahima Ly, le combattant, l’écrivain, torturé dans les geôles de Moussa Traoré.

Chahana Takiou

22 Août 2013