Partager

Macky Sall, 50 ans, qui a écrasé le sortant Abdoulaye Wade à la présidentielle du 25 mars, a nommé mardi soir Abdoul Mbaye, chef d’entreprise et ex-banquier, au poste de Premier ministre, selon un décret présidentiel lu mardi soir devant la presse. M. Mbaye, âgé de 59 ans, est un chef d’entreprise, ancien banquier, formé au Sénégal et en France. Réputé sérieux et rigoureux, c’est un technocrate jusqu’ici inconnu dans le ghota politique sénégalais. Le nouveau chef de gouvernement doit former une équipe réduite de 25 membres au maximum. « Ce sera un gouvernement qui devra conduire les affaires publiques dans la plus grande transparence, selon les principes de bonne gouvernance », a déclaré M. Mbaye à la presse juste après sa nomination. La nomination de M. Mbaye a été précédée du premier discours à la nation de M. Sall dans lequel ce dernier a annoncé une rupture dans la gestion publique. « Tout est urgent », a indiqué Macky Sall, citant notamment l’école, la santé et les prix des denrées de première nécessité dont le riz, l’huile et le sucre dont le prix a connu récemment une hausse. Concernant le conflit en Casamance, M. Sall a « tendu une main fraternelle aux dirigeants et combattants » de cette rébellion du MFDC pour le règlement pacifique d’un conflit « qui n’a que trop duré ». AFP.