Partager

Des combattants de la Katibat Macina ont tenté d’attaquer le lundi 20 mai aux environs de 5 heures du matin, les Forces armées maliennes (FAMa) en bivouac dans I’inter-fleuve situé à l’Est de Macina dans la Région de Ségou, après avoir escorté des forains dans la journée.

La Direction de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa) l’a annoncé mardi dernier sur ses plateformes numériques, révélant que la riposte des FAMa a été sans répit et les terroristes ont été complètement mis en déroute. Selon la hiérarchie militaire, le bilan fait état d’une trentaine de terroristes neutralisés et des matériels récupérés. Il s’agit de 13 motos dont une montée de mitrailleuse 12,7mm ; un  fusil-mitrailleur Kalachnikov modernisé (PKM) ; 11 pistolets mitrailleurs (PM) ; deux lance-roquettes antichar (LRAC) ; des talkies-walkies et divers autres matériels.


«On déplore malheureusement coté ami trois morts et une dizaine de blessés immédiatement pris en charge», signale le communiqué. L’état-major général des Armées présente ses condoléances aux familles des disparus et rassure les populations que les ratissages continuent dans la zone. Ce qui justifie l’engagement ferme de nos hommes à lutter efficacement contre le terrorisme sur toute l’étendue du territoire national.

Pour rappel, dans un autre communiqué publié lundi dernier, l’état-major avait informé l’opinion nationale que le 17 mai 2024, les FAMa ont déjoué une embuscade complexe des terroristes sur la route Guiré-Nara à proximité du village de Akor. 

Selon la Dirpa, la vigoureuse réaction de nos Forces armées a permis de neutraliser plusieurs terroristes et de récupérer des matériels de guerre. On note six motos, un talkie, un LRAC, un PKM, cinq PM, des boîtes chargeurs et d’importantes quantités de munitions. Lors de cette opération, selon l’Armée, l’on a déploré malheureusement un blessé côté ami. Signalant que la traque des terroristes rescapés se poursuit, la haute hiérarchie militaire a félicité cette prouesse de nos hommes et assuré que la recherche et la destruction des refuges des terroristes continuent.

Souleymane SIDIBE

Source: L’Essor