Partager


Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, Aboubacar Kéïta dit vieux Niana a commis l’erreur de piquer les 4000 FCFA d’Issa Touré, un boucher de la place, alors qu’il était ivre mort. Une fois réveillé, celui-ci s’en est violemment pris à Vieux Niana et son complice avant de déclencher la bagarre. Le boucher n’est pas allé de main morte, il poignarda mortellement Vieux Niana avant de prendre la poudre d’escampette.

Dans la mouvance de la fête, Ousmane Sow et son complice Aboubacar Traoré dit Vieux Niana, après avoir fait le tour des bars du district de Bamako sont venus terminer leur soirée au bar Escale en face de la station Shell. Il se trouve que dans ce bar, Issa Touré, qui était ivre mort était couché à plat ventre entre un siège et la table. Ousmane Sow et son ami l’ont installé sur la chaise. Mais entre temps, vieux Niana a piqué son argent.

Lorsqu’il s’est réveillé, le boucher a remarqué que son argent avait disparu de son portefeuille. Il est allé s’enquérir auprès du barman, qui lui a dit que ce ne pouvait être que Vieux Niana et son ami lesquels, selon lui, s’affairaient autour de lui quand il dormait. Issa est donc allé demander son argent aux deux amis qui étaient justement en train de savourer la bière avec l’argent volé.

Le ton monta très vite et la bagarre éclata. Touré s’était donc saisi d’un gourdin pour assommer ses adversaires. Mais comme la bagarre a vite tourné en faveur de ses adversaires, le boucher qui ne sort jamais sans couteau a planté un poignard en plein cœur du Vieux Niana avant de s’éclipser dans la nuit.

Les deux amis coururent chacun de son côté à sa recherche. Ousmane Sow qui ne se doutait de rien, rentra calmement dans le bar mais son ami tardait toujours à rentrer.

Et c’est plutôt Issa, qui est revenu avec du renfort. L’accès du bar lui ayant été refusé, Issa Touré, contourna le bar à la recherche de Vieux Niana. Il trouva celui-ci en train de baigner dans une mare de sang. Il se rendit enfin, compte qu’il venait de tuer un homme et prit aussitôt la clé des champs pour venir se réfugier sur la berge du fleuve Niger, côté abattoir.

Le troisième arrondissement a été alerté et l’Epervier du Mandé mit aussitôt tous ses réseaux d’informateurs en branle. Dans l’après midi du 2 janvier, la brigade de recherches du 3e avec à sa tête l’Inspecteur Papa Mambi Kéïta est allée cueillir le boucher dans sa cachette. Au moment de son arrestation, Issa portait deux couteaux sur lui.


Pierre Fo’o MEDJO

06 Janvier 2009