Partager


C’est à partir d’un accident qui s’est passé dans des circonstances tout à fait bizarres que la police du premier arrondissement a réussi à mettre la main sur un vendeur de drogue de nationalité guinéenne, le mercredi 30 mai dernier, sur l’avenue de la nation.

.
C’est aux environs de 15 heures qu’Ibrahim Camara, sous l’effet de la drogue, a renversé une dame, le mercredi dernier sur l’avenue de la nation, tout juste en face de l’entrée principale du bureau du Directeur général de la police.
La dame s’en est sortie avec des blessures à la tête et au corps.
Camara avait, pour sa part, la figure complètement amochée et ensanglantée. La dame fut immédiatement évacuée à l’hôpital Gabriel Touré par les soins des éléments de la brigade des sapeurs-pompiers de Dravéla.

Quant à Camara, après les premiers soins, il fut remis aux bons soins du chef de la voie publique qui, à partir d’un constat, releva que les circonstances dans lesquelles l’accident s’est passé étaient tout à fait bizarres.

Un autre constat, c’est que le conducteur de la moto n’était pas du tout lucide au moment de l’accident.
Le chef de la circulation routière décida donc de l’envoyer faire le dépistage à l’alcool et aux stupéfiants, à la Compagnie de la circulation routière, désormais dotée d’appareils appropriés pour les tests.

Il a été révélé que Camara, au moment de l’accident, était sous l’effet du cannabis. La fouille opérée sur lui au poste de police confirma les résultats du test. La police saisit différents comprimés de stupéfiants et plusieurs boules de chanvre indien.

Après avoir établi qu’Ibrahim Camara évoluait dans le monde de la drogue, l’enquête fut confiée à l’inspecteur Issa Niangali de la police judiciaire.

Une descente au domicile du malfrat permit à ce dernier de saisir une importante quantité de chanvre indien et des cigarettes de contrebande. Pour le moment, l’enquête suit son cours.

Pierre Fo’o MEDJO

1er juin 2007.