Partager


Les travaux de la 3è session du comité régional de pilotage du programme de lutte contre l’ensablement du bassin du fleuve Niger (PLCE/BN) viennent de prendre fin à la direction régionale de la conservation de la nature de Tombouctou sous la présidence du gouverneur de la 6è région.

L’ensemble des préfets, maires des zones d’intervention du projet et des cadres régionaux ont pris part aux travaux qui ont été sanctionnés par de nombreuses recommandations au nombre desquelles, une lutte sans contre le phénomène de la divagation des animaux dans la région, l’intensification de l’information et la sensibilisation des populations pour trouver des solutions durables à la situation.

Cette 3ème session du programme de lutte contre l’ensablement dans le bassin du fleuve Niger, a planché sur le bilan 2007 et le programme de travail annuel 2008 du PLCE/BN dans la région de Tombouctou.

De l’examen de ces points à l’ordre du jour, il est ressorti qu’en matière de fixation mécanique des dunes, il a été réalisé 216 hectares soit 73,22 pour cent ( taux de réalisation par rapport aux prévisions) et environ 283 hectares en bande d’arrêt sur une prévision de 575 hectares. Chaque comité villageois a reçu un lot minimum de petits matériels pour les différents travaux.

Sur le programme d’activités 2008, le chef du programme M. Ibrahim Ag Sindibla a retenu entre autres activités la fixation mécanique avec quadrillage serré et plantations arrosées de 300 hectares, la fixation mécanique par bandes d’arrêt avec l’ensemencement des ligneux et granulées. Il a été également question de la protection des berges avec plantation de 200 hectares, la bourgou culture sur près de 75 hectares et les activités de maraîchage sur 12,5 hectares.

AMAP

12 juillet 2007.