Partager


La cellule sectorielle de lutte contre le Sida, et le Ministère du Développement Social de la Solidarité des Personnes Agées (MDSSPA) est à l’oeuvre. Dans le cadre du renforcement de la capacité des acteurs chargés d’informer et de sensibiliser sur le mal du siècle, un atelier de formation se tient du 17 au 18 juillet au Centre Aoua Keïta.

Cet atelier était organisé par la cellule sectorielle de lutte contre le Sida du ministère du Développement Social de la Solidarité des Personnes Agées avec l’appui financier du Secrétariat Exécutif du Haut Conseil National de Lutte contre le Sida (HCNLS).


Renforcer les capacités des participants

L’ouverture de l’atelier était présidée par M. Amadou Rouamba, secrétaire général dudit ministère, en présence du répresentant du Secrétariat Exécutif du HNLS, du chef de cabinet et d’un nombre important des chefs de services ouvrant dans le domaine de la lutte contre le Sida. Pour le secrétaire général M. Rouamba, cet atelier vise le renforcement des capacités et connaissances des participants en matière de VIH/Sida.

Le Sida constitue de nos jours un problème de développement car, il touche les populations les plus actives.

Selon le secrétaire général vu, l’ampleur de la pandémie et ses conséquences sur le tissu social, le MDSSPA s’est résolument engagé à travers ses structures déconcentrées dans la lutte contre le Sida par des activités d’information et de sensibilisation des populations.

Cet engagement se traduit également par toutes les actions de soutien envers les personnes vivant avec le VIH, notamment la participation du département aux différents télétons, les appuis aux orphelins du sida, le financement d’AGR.

Par la suite, l’orateur a exhorté les participants à s’impliquer personnellement avec la cellule sectorielle de lutte contre le sida en vue d’atteindre leurs objectifs, à savoir le combat contre le VIH et le Sida.


Ousmane BERTHE (Stagiaire)

18 Juillet 2008