Partager

Ces agents des douanes du Mali qui viennent d’être ainsi honorés sont considérés comme les agents les plus méritants qui se sont fait remarquer dans la lutte contre le trafic des stupéfiants.

L’apport des douanes maliennes dans la lutte contre ce fléau mondial a en effet été considérable ces temps-ci. Au titre de l’année 2007 seulement, les douanes maliennes ont pulvérisé tous les records mondiaux en matière de saisie des stupéfiants : 2,5 tonnes de cannabis et 159 kg de cocaïne.

C’est donc pour exprimer toute la satisfaction des douanes françaises par rapport aux performances réalisées par les douanes maliennes que le candidat français au poste de secrétaire général de l’OMD, Philippe Kearney a, au cours d’une cérémonie organisée à l’Hôtel Kempisky le jeudi dernier, récompensé les douaniers les plus méritants.

Ce dernier, sous-directeur actuel du commerce international à la direction des douanes françaises ayant donc plus de 100 agents sous ses ordres et pilotant des services comprenant plusieurs milliers d’agents avec comme missions principales la coopération internationale au dédouanement en passant par les exportations d’armes, le rôle sanitaire de la douane, les contrefaçons…, n’a pas tari d’éloges sur les services du Colonel Cheick Kéïta, directeur général des douanes du Mali.

Selon lui, l’année 2007 a couronné les efforts de saisies très importantes des douanes maliennes. C’est le signe évident de l’efficacité et de l’engagement de ces services dans la lutte contre ce fléau mondial. Ce qui dénote aussi de la vitalité de la coopération entre la France et le Mali et surtout du beau travail.

Le candidat Français au poste de secrétaire général de l’OMD qui est apparemment tombé sous les charmes des services des douanes du Mali fera en outre savoir qu’en matière de fraude fiscale, plus de 200 milliards se perdent dans la nature chaque année. Et l’objectif de l’OMD pour les dix prochaines années est de briser cette chaîne du trafic de drogue d’ici 2020.

Selon le directeur général des douanes du Mali, le Colonel Cheick Kéïta, très satisfait du choix de son pays par le candidat français, son objectif primordial est de sécuriser les recettes mais surtout de pouvoir maîtriser la valeur qui est une question récurrente en Afrique. «Nous sommes un pays qui est concerné par la lutte contre les stupéfiants», dira-t-il. Et d’ajouter qu’il faut arriver à une forme de convention par rapport à la question des problèmes de fraude commerciale.

A ses agents, le Colonel Cheick Kéïta fera savoir que Philippe Kearney, candidat au poste de secrétaire général de l’OMD c’est-à-dire pour la succession d’un autre français, Michel Danet, qui a fait deux mandats, a aujourd’hui «voulu reconnaître, féliciter et récompenser les efforts de certains agents des douanes du Mali pour les résultats obtenus ces derniers temps dans la lutte contre le trafic des stupéfiants».

Au candidat français pour le poste de secrétaire général de l’OMD, Philippe Kearney qui a choisi notre pays en Afrique pour venir expliquer son ambition pour l’OMD, il fera savoir : «nous allons à Dakar avec l’idée de faire triompher une candidature francophone».

Il faut souligner que la succession du Français Michel Danet, secrétaire général sortant, est très ouverte. En plus de la candidature de son compatriote, Philippe Kearney, d’autres nationalités veulent aussi postuler à ce poste prestigieux : des Japonais, des Chinois, beaucoup d’Européens et même un Sénégalais qui est candidat à cette élection.

Tous ces candidats se retrouveront donc à Dakar pour expliquer leur ambition future pour l’OMD. Mais déjà, le Mali a opté pour le choix d’un candidat francophone.
Mais avant Dakar, un des candidats francophones a voulu tirer le chapeau aux services des douanes du Mali pour exprimer sa satisfaction à travers les performances réalisées dans la lutte contre le trafic des stupéfiants.

Philippe Kearney a en effet tenu à récompenser les agents les plus méritants. Et comme on pouvait s’y attendre, c’est le jeune chef de BMI de Bamako, l’inspecteur des douanes Mamadou Traoré qui a reçu en premier lieu un diplôme de reconnaissance de l’OMD pour sa saisie de cocaïne spectaculaire.

Après lui, sept autres agents ont reçu des diplômes de reconnaissance : Ibrahim Condé pour la saisie de 2 tonnes de cocaïne et de cannabis (ce dernier est le chef de section de la sous-direction des enquêtes douanières) ; NTjiké Diarra (chef du bureau de Kourémalé) pour la saisie de 35 kg de cocaïne et de matériels de guerre ; Bazé pour la saisie de 750 g de cannabis ; Mamadou Diaby (chef BMI de Sikasso) pour la saisie de contrefaçon de marchandises et de contrebande ; Djibril Diarra (chef d’escale de l’aéroport de Bamako-Sénou) pour la saisie de cocaïne à l’aéroport ; Mory Goïta (chef de poste de surveillance de Badaga Yan-folila) pour la saisie de cannabis et Moulaye Haïdara (chef de poste de surveillance de Bla) pour la saisie de cannabis.

Ces huit agents des douanes du Mali sont considérés au titre de l’année 2007 comme les agents les plus méritants dans la lutte contre le trafic des stupéfiants. C’est tout un honneur et un signe de reconnaissance pour ces agents des douanes car c’est la toute première fois qu’une structure comme l’OMD qui a une envergure internationale et un service des douanes étranger (les douanes françaises) reconnaissent expressément les mérites de nos soldats de l’économie.

Certains de ces huit agents dont le chef de BMI de Bamako, Mamadou Traoré, sont encore retenus pour recevoir des médailles de reconnaissance de la République. D’autres agents des douanes ont aussi reçu des diplômes pour services exceptionnels rendus à l’administration des douanes du Mali. Ceux-ci sont au nombre de 10 : Taha Ag Mohamed, Moussa Dembélé, Amadou Diarra, Daouda Mallé, Oumar Kassambara, Aboubacar Kéïta, Mamadou Touré, Sidy Sampi Ould Bouya et Djibril Sissoko.

L’ambassadeur de France au Mali a tenu à remercier particulièrement chacun de ces agents des douanes qui sont considérés comme des acteurs de la croissance publique dans un domaine combien sensible que celui du trafic des stupéfiants.

Birama Fall

25 février 2008.